Mycologie médicale

Responsable d'unité: 

Suivre et étudier les infections fongiques

La mycologie médicale étudie les affections causées par des champignons pathogènes, comme par exemple les dermatophytes qui peuvent causer des infections superficielles de la peau, des cheveux et des ongles. Ces infections sont relativement bénignes, mais peuvent s’avérer particulièrement persistantes. Nous étudions ces infections fongiques superficielles et suivons notamment les épidémies de champignons du cuir chevelu chez les enfants dans les écoles et les crèches en Belgique. Nous étudions en outre la taxonomie de ces champignons.

Puisque certains signes indiquent que les champignons gagnent en résistance aux diverses options de traitement, nous suivons cette problématique de près. Nous aidons également les hôpitaux et centres de soins dans leurs mesures de prévention des infections nosocomiales causées par des champignons ou des levures. Nous contrôlons en l’occurrence l’environnement des hôpitaux et des centres de soins pour y détecter la présence de champignons qui peuvent potentiellement causer des infections chez certains groupes de patients.

Les laboratoires médicaux analysent les champignons pour recueillir des informations sur la santé d’un patient pour le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies. Nous évaluons la qualité de ces laboratoires.

Davantage d’informations

Cartographier les infections causées par des champignons

Nous assurons le suivi des épidémies de tinea capitis en Belgique. Par ailleurs, nous procédons à des tests de sensibilité aux antifongiques afin de déterminer la résistance.

Taxonomie des champignons

Le concept d’espèces du groupe des dermatophytes n’est pas clair. En combinant la phylogénie, des observations morphologiques et l’examen des caractéristiques épidémiologiques, nous nous attachons à clarifier la taxonomie de ce groupe.

Prévenir les infections nosocomiales

La présence de champignons thermotolérants dans l’environnement de patients peut induire des infections nosocomiales. En dépistant la présence de ces champignons (comme par exemple Aspergillus fumigatus) en milieu hospitalier et en dispensant des conseils sur les mesures à prendre, nous contribuons à la prévention de ces infections.

Évaluer la qualité des laboratoires médicaux pour l’analyse des champignons

Nous organisons également des tests cycliques dans lesquels nous examinons la qualité des laboratoires dans le cadre de l’identification de champignons. Quatre fois par an, nous faisons parvenir aux laboratoires qui s’inscrivent à ce test un certain nombre d’échantillons à identifier. Ils doivent identifier ces souches correctement et reçoivent ensuite notre feed-back.

QR code

QR code for this page URL