Impact du COVID-19 sur la santé des Belges : Sciensano fait appel à vous !

Publié le : 
Mercredi, 1 avril 2020
Last updated on 3-4-2020 by Sarah Moreale

L’arrivée du coronavirus (COVID-19) en Belgique a fortement bouleversé notre vie quotidienne. Sciensano lance l’enquête de santé COVID-19 pour en évaluer l’impact sur notre santé, sur l’utilisation des services de santé et sur nos habitudes de vie. 

Vous avez 16 ans ou plus et vous vivez en Belgique ? Participez à l’enquête en ligne avant le 9 Avril 2020. Cela prendra 15 minutes de votre temps et votre participation fera vraiment la différence !

Les objectifs de l’enquête

L’enquête de santé COVID-19 a pour but d’aider nos décideurs politiques et les scientifiques à évaluer l’impact de l’épidémie actuelle :

  • sur notre santé physique, mentale et sociale ;
  • sur l’utilisation des services de santé

L’enquête de santé COVID-19 aborde aussi d’autres aspects importants pour les décideurs politiques et les scientifiques, tels que :

  • les sources d’information sur le COVID-19 que consulte la population ; 
  • le suivi des mesures d’hygiène et de confinement.

L’enquête se déroulera en plusieurs temps, avec un nouveau questionnaire en ligne toutes les deux semaines environ. Chaque questionnaire mettra l’accent sur des thématiques de santé publique bien spécifiques. L’enquête s’ouvre avec le premier questionnaire ce jeudi 2 avril et le prochain sera lancé le 16 avril 2020. Il s’agira alors, pour ce deuxième volet, d’une étude de suivi qui approfondira l’étude de l’impact de la crise sur notre mode de vie (habitudes alimentaires, exercice physique, consommation d’alcool et de tabac, etc.) Le moment venu, vous serez invité à participer à cette deuxième phase de notre étude.

Pourquoi participer ?

1. La portée de l’enquête

L’enquête COVID-19 couvre un large éventail de sujets de santé. La santé est abordée dans sa globalité, en évoquant notamment la santé mentale et sociale de la population. Elle se penche également sur les éventuels changements de comportements ou d’accès aux services de santé dans ce contexte : « le Belge a-t-il reporté des rendez-vous médicaux en raison de la crise ? », « Est-ce qu’il consomme autant de tabac  qu’auparavant ? »… sont autant de questions qui sont posées dans l’enquête. 

2. Une enquête de référence depuis 1997
Les équipes Sciensano organisent l’enquête de santé nationale tous les 4-5 ans depuis 1997. Elle est la référence pour les autorités sanitaires et les professionnels de la santé. Fort de leur expertise, nos scientifiques évalueront si notre style de vie, nos habitudes et notre santé ont changé dans ce contexte de crise sanitaire, en comparaison avec les chiffres de l’enquête nationale de 2018 (dernière édition). Pour rendre cette comparaison possible, les mêmes séries de questions sont posées dans les deux enquêtes.

3. À l’attention des décideurs politiques 
L’enquête est conçue pour, in fine, informer le monde politique. Il est important que les décideurs politiques prennent conscience de l’impact de la crise sur la santé des Belges, mais il est également primordial qu’ils soient informés sur la façon dont la population gère la multitude d’informations qui lui parviennent. Dans quelle mesure la population fait-elle confiance au gouvernement ? Via quelles sources s’informe-t-elle sur la situation ? Comment se comportent les Belges face aux mesures de confinement et d’hygiène ?…  

Qui est à l’initiative de cette enquête ?

Des chercheurs de Sciensano, l’Institut belge de santé, sous la direction du Dr Karin De Ridder et de Stefaan Demarest.
Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires ou si vous rencontrez des problèmes techniques lorsque vous remplissez l’enquête, contactez-nous !

⇒ Le questionnaire est disponible en 4 langues :

Version française
Nederlandstalige versie
English version
Deutsche Ausgabe
 

LA PROTECTION DE VOS DONNÉES ET DE VOS DROITS

La participation est entièrement volontaire et vous pouvez décider à tout moment d’y mettre fin. Les informations que vous fournissez via le questionnaire ne seront utilisées qu’aux fins mentionnées ci-dessus. Sciensano n’utilisera ces informations que pour des statistiques générales. Des publications scientifiques peuvent être créées sur la base des résultats de l’enquête, mais vos données individuelles ne seront jamais transmises à des tiers. 

Les données cryptées seront conservées pendant la durée nécessaire de la recherche. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez le droit d’accéder à vos données, de les modifier ou de les supprimer pendant cette période. Vous pouvez demander à Sciensano de le faire via le formulaire en ligne suivant : https://www.sciensano.be/fr/avis-de-confidentialite. Si vous choisissez de partager votre adresse électronique pour l’étude de suivi, cette adresse électronique ne sera conservée que jusqu’à la fin de la collecte des données. Elle sera ensuite supprimée de manière à ce qu’il soit impossible de relier à vous les questionnaires remplis.

L’enquête a été autorisée par le Comité Ethique de l’Hôpital Universitaire de Gand.

QUESTIONS OU PLAINTES CONCERNANT LA PROTECTION DE VOS DONNÉES ?
Si vous avez des questions à ce sujet, veuillez contacter le responsable de la protection des données de Sciensano à l’adresse DPO@sciensano.be ou au 02/642 51 02. Si vous avez une plainte à formuler sur la manière dont vos données sont traitées, vous pouvez contacter l’autorité belge de protection des données : rue de la Presse 35 — 1000 Bruxelles — Tél : 02/274 48 00 — e-mail : contact@apd-gba.be.

 

Personne(s) de contact: 

QR code

QR code for this page URL