Action commune européenne sur la fragilité [ADVANTAGE]

Last updated on 14-3-2019 by Daisy Tysmans
janvier 1, 2017
décembre 31, 2019

Source de financement

Les services qui travaillent sur ce projet

Chercheurs de projet de Sciensano

En bref

La fragilité est un état de vulnérabilité accrue qui touche les personnes âgées. Cet état peut être considéré comme une situation dans laquelle la capacité de réserve d’un individu est diminuée, entraînant la conversion de petits troubles en de graves problèmes de santé. Dans le cadre du Troisième programme Santé de l’Union européenne (2014-2020), l’action commune européenne ADVANTAGE a été lancée afin de proposer une compréhension commune de la fragilité. Le but final sera le développement d’un modèle européen commun pour prendre en charge la fragilité et définir les priorités pour les années suivantes au niveau européen, national et régional.

Résumé du projet

Dans le cadre de ce projet, 35 entités réparties dans 22 États membres travaillent ensemble pour atteindre deux objectifs majeurs :

  1. résumer l’état des connaissances actuelles concernant les différentes composantes de la fragilité et de sa gestion au niveau des individus et de la population ;
  2. collecter des informations sur l’élaboration de programmes pour gérer la fragilité chez les personnes âgées au sein de l’UE.

Le principal objectif de ce projet est de proposer un modèle de gestion de la fragilité commun à tous les États membres. Pour ce faire, il sera nécessaire d’élaborer un document d’orientation qui propose des interventions ciblant les personnes fragiles et vulnérables, et fixe des échéances adaptées à chaque État membre afin de parvenir à une approche globale promouvant une vie sans incapacité à un âge avancé en Europe. Ce projet vise par ailleurs à identifier les limites des connaissances en vue de futures recherches.

Le contenu de ce projet se décompose en cinq modules de travail spécifiques :

  1. compréhension de la fragilité au niveau des individus
  2. compréhension de la fragilité au niveau de la population
  3. gestion de la fragilité au niveau des individus
  4. modèles de soins pour prévenir et retarder la fragilité
  5. développement et approfondissement des connaissances sur la fragilité.

Sciensano intervient principalement dans le deuxième module de travail, qui est dirigé par l’université nationale d’Irlande à Galway (NUIG). Par l’intermédiaire d’analyses documentaires, de groupes d’experts et d’une enquête auprès des parties prenantes, l’objectif de ce module est :

  1. de mesurer la prévalence actuelle et prévue (si possible) de la fragilité au niveau de la population dans les 22 États membres participants
  2. d’identifier les pratiques actuellement adoptées en matière de dépistage, de surveillance (processus continu et systématique de collecte, d’analyse et d’interprétation des données) et de suivi (observation des changements de l’état de santé d’une population) de la fragilité au niveau de la population
  3. de rendre compte des données existantes décrivant les trajectoires ou transitions entre différents états de fragilité (préfragilité, fragilité, invalidité, par exemple), en particulier chez les personnes âgées en centre d’hébergement communautaire, c’est-à-dire dans un établissement de soins primaires.

Sujets santé associés

QR code

QR code for this page URL