Chiffres

La consommation de drogues illégales entraîne de nombreux risques à court et à long terme. Evitez de mettre votre santé en danger : ne consommez pas de drogues illégales ! Si toutefois vous consommez des drogues illégales, il est conseillé d’être entouré ou accompagné d’une tierce personne qui pourra avertir les secours en cas de malaise.

L’usage des drogues en Belgique 

D'après l'Enquête de Santé (2013) :

  • Le cannabis est la substance illicite la plus couramment consommée, suivie par les amphétamines, l’ecstasy et la cocaïne.
  • 1 personne sur 7 aujourd’hui âgée de 15 à 64 ans a déjà fait l’expérience du cannabis au cours de sa vie (15 %).
  • Parmi les consommateurs actuels, 21 % utilisent le cannabis de manière intensive, c’est-à-dire au cours de 20 jours au moins sur le dernier mois (consommation quasi quotidienne). 
  • L’âge moyen de la première consommation de cannabis est de 18 ans et 5 mois à l’échelle de la population âgée de 15 à 64 ans.
  • 3,6 % de la population âgée de 15 à 64 ans aurait consommé au cours de sa vie de la cocaïne, des amphétamines ou des opiacés.
  • La majeure partie des patients traités souffrent d’une addiction au cannabis et/ou aux opiacés (entre autres l’héroïne). 
  • Les opiacés (héroïne, morphine etc.) et la cocaïne restent les drogues injectables les plus populaires en Belgique.
  • Plus de la moitié des consommateurs de drogues injectables a commencé à consommer avant l’âge de 21 ans. 

Attention ! Ces chiffres sont amenés à évoluer, consultez le site Epidémiologie les drogues en Belgique.

L’usage des drogues en Europe

D'après l'Enquête de Santé (2013) :

  • Le cannabis (haschich ou marijuana) est la drogue illicite la plus consommée en Europe.
  • La cocaïne est la 2ème drogue la plus consommée en Europe.


Sciensano collecte des données et analyse la consommation des drogues, son marché, ses conséquences sur la santé, les demandes de traitement ainsi que les politiques menées vis-à-vis des drogues en Belgique.

QR code

QR code for this page URL