Etude COVID-19 : 8,4 % des professionnels de la santé a développé des anticorps contre le SARS-CoV-2

Publié le : 
Mardi, 26 mai 2020
Last updated on 26-5-2020 by Lieke Vervoort

Début mai, 8,4 % des professionnels de la santé travaillant dans les hôpitaux belges avait développé des anticorps contre le SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Institut belge de santé Sciensano et de l’Institut de Médecine Tropicale (ITG) à Anvers.

Entre le 6 et le 10 mai, 785 échantillons sanguins ont été prélevés sur un nombre représentatif de professionnels de la santé actifs dans les hôpitaux belges. 80 % de ces professionnels exercent une profession paramédicale et 20 % d’entre eux sont des médecins. La moitié d’entre eux a plus de 39 ans (la personne la plus jeune est âgée de 20 ans, la plus âgée de 67 ans) et la majorité des personnes testées sont des femmes (80 %).  Le personnel testé provenait aussi bien d’unités COVID que d’unités non-COVID. Le personnel soignant qui avait précédemment été testé positivement a également été pris en compte.

Ces résultats concernent des infections qui ont eu lieu au minimum 2 semaines avant le prélèvement de l’échantillon sanguin. De plus, 90 % des participants qui présentent des anticorps ont rapporté avoir éprouvé au moins un symptôme du COVID-19 depuis le début de l’épidémie. Les professionnels de la santé ont développé environ 2 fois plus d’anticorps contre le COVID-19 que la population adulte saine (où l’on observe que 4,3 % des personnes a développé des anticorps, selon l’étude effectuée en partenariat la Croix-Rouge). La présence d’anticorps est plus faible que ce qui était attendu étant donné l’exposition de personnel soignant à l’infection. « La présence d’anticorps ne permet pas d’assurer une protection éventuelle lors d’une prochaine exposition au SARS-CoV-2. Cela nécessite un suivi et des recherches supplémentaires

Les professionnels de la santé testés seront suivis jusque fin septembre 2020. Chaque mois, un nouvel échantillon de sang leur est prélevé afin de suivre l’évolution de la présence d’anticorps contre le SARS-CoV-2.

Contact:

Sciensano: Isabelle Desombere & Els Duysburgh  – press@sciensano.be – 02 642 54 20

ITG: Kevin Ariën via Louise O’Connor – loconnor@itg.be – 0474 65 04 66

Sujets santé: 
Personne(s) de contact: 

QR code

QR code for this page URL