Etude sur la présence d’anticorps contre le Covid-19 chez les donneurs de sang belges

Publié le : 
Jeudi, 2 avril 2020
Last updated on 23-4-2020 by Lieke Vervoort

Sciensano étudie combien de donneurs de sang ont développé des anticorps contre le Covid-19. A cet effet, Sciensano collabore avec la Croix-Rouge section Flandres et avec le Service du Sang pour Bruxelles et Wallonie, qui fournissent les échantillons sanguins.

Cette étude de séroprévalence ou étude de l’immunité testera si les donneurs ont fabriqué des anticorps contre le coronavirus et ont donc contracté l’infection. Cette étude a 3 objectifs importants :

  • Mieux comprendre l’immunité développée au Covid-19 en étudiant la présence d’anticorps dans le sang. Il faudra toutefois encore étudier pendant combien de temps ces anticorps protégeraient du Covid-19 et si cette protection est efficace.
  • Avoir une meilleure idée du nombre de contaminations chez les individus sains dans notre pays. Les donneurs répondent aux exigences pour pouvoir donner du sang et sont en bonne santé au moment de la collecte. Cela n’exclut pas qu’ils puissent avoir présenté auparavant des symptômes (bénins). 
  • Vérifier dans quelle mesure l’épidémie évolue en Belgique.

Toutes les deux semaines, la Croix-Rouge section Flandres fournira quelque 1500 échantillons à Sciensano et le Service du sang fera de même pour la Wallonie et Bruxelles. Ces échantillons seront testés quant à la présence d’anticorps contre le Covid-19. Les donneurs sont en règle générale des individus en bonne santé provenant de toute la Belgique et représentatifs de la population saine. L’étude a commencé le 2 avril en Flandre et commence aujourd’hui en Wallonie et Bruxelles.  

Sujets santé: 
Personne(s) de contact: 

QR code

QR code for this page URL