Anticorps contre le coronavirus chez les résidents et les membres du personnel des maisons de repos en Belgique

Publié le : 
Mardi, 15 juin 2021
Last updated on 9-7-2021 by Marinka Vangenck

L’étude réalisée, entre février et mars 2021, par les universités de Gand, Liège, Louvain et Sciensano, démontre que 69 % des résidents et 80 % des membres du personnel des maisons de repos avaient des anticorps contre le coronavirus. 

Pendant la période de testing comprise entre le 1er février et le 24 mars 2021, un échantillon aléatoire de 1.640 résidents et de 1.368 membres du personnel ont été testés parmi 69 maisons de repos belges pour évaluer la présence d’anticorps contre le SARS-CoV-2

Au cours de la première phase de testing, la campagne de vaccination battait son plein dans les maisons de repos. Notre analyse montre que 96 % des résidents et 85 % des membres du personnel avaient reçu au moins une dose de vaccin. En outre, 68 % des résidents et 48 % des membres du personnel étaient entièrement vaccinés. Les résultats de cette première phase de testing ont montré que 69 % des résidents et 80 % des membres du personnel avaient des anticorps contre le coronavirus (voir Tableau 1).

Cette différence de présence d’anticorps entre les résidents et les membres du personnel pourrait s’expliquer par une capacité diminuée et/ou ralentie de production d’anticorps suite à la vaccination. Cette étude ne nous permet toutefois pas de valider cette hypothèse. Au contraire, une étude réalisée dans des maisons de repos flamandes en novembre 2020 par l’UGent et le service pour la prévention Liantis, donc avant le début de la campagne de vaccination, avait démontré un nombre plus élevé de résidents (19 %) que de membres du personnel (15 %) ayant des anticorps contre le coronavirus. La comparaison de notre étude avec celle précitée pourrait éventuellement indiquer une moins bonne réponse immunitaire après la vaccination chez les personnes âgées.

Pourtant, les chiffres nationaux relatifs aux résidents de maisons de repos montrent une baisse évidente des hospitalisations et de la mortalité depuis le début de la campagne de vaccination.
 
Tableau 1. Pourcentage de résidents et de membres du personnel dans les maisons de repos belges selon leur statut de vaccination (3 premières colonnes) et pour lesquels des anticorps contre le SARS-CoV-2 ont été détectés (dernière colonne) entre février et mars 2021 

Nous n’avons pas constaté de grandes différences régionales en ce qui concerne le pourcentage de personnes possédant des anticorps :

  • Bruxelles: 81 % chez les résidents et 73 % chez les membres du personnel
  • Wallonie: 71 % chez les résidents et 78 % chez les membres du personnel
  • Flandres: 66 % chez les résidents et 82 % chez les membres du personnel

Les résultats détaillés ci-dessus par région sont des pourcentages de personnes ayant développé des anticorps suite à une infection COVID-19 antérieure à la vaccination et/ou suite à la vaccination. De plus, les chiffres pour Bruxelles sont basés sur un plus petit nombre de résidents et de membres du personnel et n’ont, par conséquent, pas de grande signification statistique.

Si nous comparons notre étude à d’autres populations, le pourcentage de membres du personnel des maisons de repos qui ont des anticorps est comparable à celui des professionnels de la santé dans les hôpitaux belges et des prestataires de soins de santé de première ligne. Il est rassurant de constater que, bien que la campagne de vaccination n’était pas finie dans les maisons de repos belges au cours de cette première phase de testing, ces résultats démontrent un impact positif de cette campagne dans ces établissements. 

Evolution de la présence d’anticorps

L’étude SCOPE se déroulera jusqu’en décembre 2021. Nous testerons l’ensemble des participants tous les 2 mois. Nous suivrons ainsi l’évolution au cours du temps de la présence d’anticorps dirigés contre le coronavirus. Les informations recueillies dans cette étude pourront contribuer à évaluer la nécessité d’une nouvelle dose de vaccin et son moment d’administration dans une population qui a particulièrement été touchée par la crise sanitaire provoquée par le coronavirus.

Nous remercions les maisons de repos pour leur aide précieuse. 

Sujets santé: 
Personne(s) de contact: 

QR code

QR code for this page URL