Bulletin grippal hebdomadaire 26/02/2020 | Le nombre de cas de grippe diminue toujours mais reste au-dessus du seuil épidémique

Publié le : 
Mercredi, 26 février 2020
Last updated on 26-2-2020 by Lieke Vervoort

Entre le 17 et le 23 février 2020, 393 personnes pour 100 000 habitants ont consulté un généraliste en raison des symptômes grippaux (température élevée, toux, écoulement nasal, mal de gorge, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, etc.). La grippe est désormais considérée comme d’intensité ‘moyenne’. Le 5 février, Sciensano annonçait officiellement le début de l’épidémie : le seuil épidémique de la grippe avait été dépassé pour la deuxième semaine consécutive. L’épidémie devrait encore durer quelques semaines.

L’épidémie se poursuit

Le nombre total de cas de grippe a encore diminué depuis la semaine passée mais reste au-dessus du seuil épidémique. Le nombre de cas en Wallonie a augmenté chez les enfants et les personnes agées alors qu’il augmente uniquement chez les jeunes enfants (de 0 à 4 ans) en Flandre et chez les personnes âgées de 5 à 64 ans à Bruxelles. L’épidémie de grippe est donc toujours en Belgique. L’intensité de la grippe reste modérée.

Wekelijkse griepcurve

Virus en circulation

La semaine dernière, le centre National de Référence de la grippe de Sciensano a reçu 26 échantillons envoyés par le réseau des médecins vigies (une centaine de médecins généralistes répartis sur l’ensemble du pays). Les virus de la grippe ont été détectés dans 14 des échantillons analysés. Les analyses virologiques de Sciensano montrent que depuis le début de la saison, ce sont les virus A(H1N1) et A(H3N2) qui circulent. 

Sévérité et intensité : modérée

La sévérité et l’intensité de la grippe sont également surveillées au travers d’un réseau sentinelle de 6 hôpitaux répartis comme suit : 2 en Wallonie, 2 à Bruxelles et 2 en Flandre. Ceux-ci rapportent à Sciensano les cas d’hospitalisation pour infections respiratoires aigües sévères (SARI) et envoient pour analyse les échantillons récoltés chez ces patients. À ce stade de l’épidémie, Sciensano observe un nombre d’hospitalisations modéré en comparaison avec les 2 saisons précédentes. Le nombre d’hospitalisation pour la  grippe avec des complications comme le ARDS (insuffisance respiratoire aiguë) est légèrement plus élevé que les années précédentes.                 

Personne à risque? Consultez votre médecin

Sciensano conseille aux personnes appartenant aux groupes à risque qui ne sont pas encore vaccinés et qui développent des symptômes grippaux, de contacter leur médecin généraliste afin d’évaluer leur situation individuelle. Il s’agit des :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus
  • des femmes enceintes quel que soit le stade de grossesse
  •  des personnes atteintes d’une maladie chronique (insuffisance rénale, pulmonaire, cardiaque, hépatique, etc.)
  • du personnel soignant en contact avec les malades
  • des personnes placées en institutions.

Limiter la transmission de la grippe

Tout le monde peut contribuer à limiter la transmission de la grippe en suivant les conseils de base repris ci-dessous : 

  • si vous ressentez les symptômes de la grippe, restez chez vous et évitez au maximum les contacts non essentiels afin de limiter la propagation de la maladie
  • lavez-vous les mains fréquemment et correctement avec de l’eau et du savon ou utilisez une solution hydro-alcoolique
  • toussez toujours dans un mouchoir en papier et jetez-le immédiatement après utilisation. Si vous n’avez pas de mouchoir, toussez contre votre bras, et non dans vos mains.

La grippe est provoquée par une infection virale. Les antibiotiques n’ont donc aucune utilité en cas de grippe ! Lisez plus d’informations sur l’usage correct des antibiotiques, ici.

Sciensano surveille le nombre de cas d’infections grippales en Belgique sur la base de données fournies par les médecins généralistes, les hôpitaux et les laboratoires vigies. Le bulletin grippal hebdomadaire est disponible chaque mercredi après-midi sur le site internet Influenza de Sciensano.                                                                                       

 

Sujets santé: 
Personne(s) de contact: 

QR code

QR code for this page URL