Influenza

Dans la plupart des cas, la grippe est une maladie bénigne. Mais pour les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes atteintes de maladies chroniques, les complications liées à la grippe peuvent représenter un véritable danger. Le vaccin reste le meilleur moyen de prévenir les complications liées à la grippe et les risques d’hospitalisation.

Qu’est-ce que la grippe ?

La grippe est une maladie infectieuse et contagieuse provoquée par le virus influenza.

Elle se manifeste sous forme d’épidémie hivernale, généralement entre décembre et avril dans l’hémisphère Nord et entre mai et septembre dans l’hémisphère Sud.

Les virus influenza A et B sont à l’origine des épidémies saisonnières, mais seul le virus influenza A est responsable des pandémies.

Qu’est-ce qu’une épidémie de grippe ?

Une épidémie désigne une maladie qui se propage dans une population donnée à une fréquence supérieure à la normale.

Pour parler d’une épidémie de grippe, certaines conditions doivent être réunies :

  • le taux de consultations pour syndrome grippal est plus élevé que le seuil épidémique (en Belgique 140 consultations environ pour 100 000 habitants et par semaine)
  • le seuil épidémique est franchi pendant au moins 2 semaines consécutives
  • les analyses virologiques montrent qu’au moins 20 % des échantillons respiratoires analysés sont positifs pour les virus influenza.

Une épidémie saisonnière de grippe dure en moyenne de 6 à 12 semaines.

Qu’est-ce qu’une pandémie de grippe ?

La pandémie est une épidémie dont la propagation géographique s’étend sur plusieurs continents, suite à l’apparition d’un nouveau virus.

Dans le cas de la grippe, il s’agit souvent d’un nouveau sous-type d’ influenza A, auquel la population n’a pas encore été confrontée et contre lequel elle n’a pas encore développé d’anticorps. Le risque de propagation est donc important.

Les différents virus de la grippe

Les virus influenza regroupent 3 types :

  • les virus A peuvent être à l’origine de pandémie (virus humains et animaux)
  • les virus B sont strictement humains
  • les virus C apparaissent seulement de manière sporadique et donnent en général des symptômes bénins.

Seuls les virus grippaux A et B figurent dans la composition des vaccins contre la grippe saisonnière.

Quelques sous-types du virus A

  • A(H1N1)

Les virus influenza A(H1N1) sont d’origine animale et se sont propagés dans la population humaine. Ils ont été responsables de la grippe espagnole en 1918 et d’une bonne partie des grippes saisonnières.

La grippe pandémique A(H1N1) survenue en 2009, fut d’abord baptisée « grippe mexicaine », puis « grippe porcine » en référence à plusieurs fragments de virus provenant des virus d’influenza porcine. Cette maladie a été provoquée par un nouveau virus de la grippe A de sous-type H1N1 qui était différent des virus A(H1N1) qui ont causé la grippe saisonnière, avant la pandémie de 2009.

LE SAVIEZ-VOUS ? Les symptômes de la grippe pandémique A(H1N1) étaient semblables à ceux de la grippe saisonnière. Mais contrairement à la grippe saisonnière, le virus A(H1N1) de la grippe pandémique a atteint davantage les jeunes chez qui le taux de mortalité était plus élevé. Il semblerait que les personnes âgées de 65 ans auraient développé une immunité après avoir été exposés à ce type de virus dans un passé lointain.

  • A(H3N2)

Les virus influenza A(H3N2) circulent dans la population humaine lors des grippes saisonnières.

En 1968, la grippe de Hong Kong causée par le virus A(H3N2) s’est transformée en pandémie et a tué près d’un million de personnes.

  • A(H5N1)

Les virus influenza A(H5N1) sont responsables de grippes aviaires. Ces infections virales touchent les oiseaux sauvages, les oiseaux domestiques et peuvent exceptionnellement contaminer l’homme ou d’autres espèces animales. Le premier cas d’infection humaine de A(H5N1) remonte à 1997 lors d’une épidémie touchant la volaille à Hong Kong. Depuis 2003, des cas plus nombreux ont été déclarés dans différentes régions d’Asie. L’Egypte est également un pays régulièrement touché.

  • A(H7N9)

Les virus influenza A(H7N9) circulent normalement chez les oiseaux. Comme les virus A(H5N1), ils sont responsables des grippes aviaires. Ils ont été détectés pour la première fois chez l’homme en Chine en mars 2013. La plupart des cas chez l’homme font suite à un contact direct ou indirect avec la volaille. Jusqu’à présent, le virus ne se transmet pas facilement de personne à personne. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que la transmission du virus A(H7N9) d’homme à homme est très limitée. Ces virus font cependant l’objet d’une surveillance car des mutations peuvent les rendre plus facilement transmissibles à l’homme.

  • A(H5N8)

Les virus influenza A(H5N8) sont catégorisés comme des virus de grippe aviaire, groupes de virus qui infectent les oiseaux. Identifiés pour la première fois en Chine en 2010, quelques foyers d’infection aux virus A(H5N8) ont été détectés en Europe, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas.

Les virus A(H5N8) sont très dangereux pour les oiseaux mais jusqu’à présent, aucun cas n’a été observé chez l’homme. Les scientifiques les surveillent toutefois car des mutations peuvent apparaitre et les rendre dangereux pour l’homme. Des cas d’infections de volailles ont été rapportés en novembre 2014 en Europe dans des élevages industriels de canards, de dindes et de poulets.

Sciensano coordonne un réseau de médecins généralistes et d’hôpitaux vigies pour évaluer en permanence l’activité grippale, l’intensité et la sévérité de l’épidémie ainsi que son impact sur la population. Sciensano est également le Centre National de Référence de virus influenza. Le Laboratoire officiel belge pour le contrôle des médicaments (OMCL) de Sciensano est responsable, de concert avec le réseau OMCL europ...

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Analysis upon request

There are currently no analysis associated to this health topic