Comment sauver 43.200 vies d’ici 2025 en Belgique ? … en réduisant les facteurs de risque pour vaincre les maladies chroniques

Publié le : 
Jeudi, 27 septembre 2018
Last updated on 27-9-2018 by Daisy Tysmans

Un rapport a été publié par l’OMS à l’occasion de la troisième réunion de haut niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles qui se tient à New York ce 27 septembre. En ce qui concerne la Belgique, 43.200 vies pourraient être sauvées si l’on pouvait vaincre les maladies chroniques. Cela peut sembler être impossible mais il faut savoir que ces maladies chroniques ou non transmissibles causent la plus grande partie des décès prématurés en Belgique (environ 86% des décès). Il est donc possible de postposer ces décès prématurés si l’on arrive à diminuer la fréquence de ces maladies.

Les maladies chroniques comme les pathologies cardiovasculaires, les cancers, les troubles respiratoires chroniques et le diabète sont étroitement liés aux styles de vie. Au plus ces styles de vie sont néfastes en termes de santé, au plus le risque de développer une maladie chronique est élevé. Certains de ces risques sont difficiles à maitriser, comme notamment les facteurs environnementaux (pollution de l’air par exemple). Mais il a aussi toute une série de facteurs de risques qui peuvent être combattus : consommation d’alcool, manque d’activité physique, habitude alimentaires and consommation de tabac.

Plus d’informations :

Le profil de pays 2018 des maladies non transmissibles (MNT) par l’OMS

QR code

QR code for this page URL