Le pourcentage d'élèves et d'employés scolaires ayant des anticorps contre le SARS-CoV-2 est comparable au pourcentage dans la population générale

Publié le : 
Mardi, 30 mars 2021
Last updated on 30-3-2021 by Lieke Vervoort

Au cours de la période de décembre 2020 à janvier 2021 inclus, 12,4 % des élèves et 14,8 % du personnel scolaire de l’enseignement primaire et du premier degré de l’enseignement secondaire en Belgique avaient développé des anticorps contre le coronavirus. Ces résultats sont comparables à ceux de la population générale. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Sciensano en collaboration avec la KU Leuven. Cette étude s’étend jusqu’à la fin de l’année scolaire et suit l’évolution du nombre d’anticorps contre le SARS-CoV-2 chez les élèves et le personnel scolaire. 

 

Au cours de la première période de prélèvement, entre le 3 décembre 2020 et le 28 janvier 2021 inclus, 1 285 élèves et de 818 employés scolaires ont été testés dans 44 écoles primaires et 40 écoles secondaires. Cet échantillon est représentatif pour tous les élèves et employés scolaires en Belgique. 

Les résultats de ces premiers tests montrent qu’un peu moins d’élèves que d’employés scolaires ont développé des anticorps (12,4% des élèves et 14,8 du personnel scolaire). Les différences entre les élèves du primaire et du secondaire et le personnel scolaire sont faibles et non pertinentes d’un point de vue statistique. D’après les résultats d’une enquête faisant partie de l’étude, seulement 2 % des élèves et 10 % des membres du personnel ont eu un test COVID-19 positif avant l’étude. Aucune personne faisant partie de l’échantillon n’a été hospitalisée en raison du COVID-19.

Différences régionales

Des différences régionales sont observées dans la présence d’anticorps chez les élèves et le personnel. Cela confirme ce que nous avons constaté auparavant chez les donneurs de sang et les soignants de première ligne :

  • Bruxelles : 24 % chez les élèves, 10,5 % chez le personnel
  • Wallonie : 15,4 % chez les élèves, 17,7 % chez le personnel
  • Flandres : 8,7 % chez les élèves, 13,2 % chez le personnel

Ces différences reflètent la situation épidémiologique régionale lors de la 2e vague, qui a touché principalement la région de Bruxelles et la Wallonie. Mais les chiffres pour la région de Bruxelles sont basés sur un petit nombre d’élèves et d’employés scolaires et comportent de ce fait une grande incertitude statistique. Davantage de données seront disponibles pour ces régions lors des prochaines périodes de prélèvement.

Résultats similaires à ceux de la population générale et des soignants

Au cours de la période de décembre 2020 à janvier 2021 inclus, le pourcentage d’élèves et d’employés scolaires ayant développé des anticorps contre le SARS-COV-2 est similaire au pourcentage d’anticorps trouvés parmi la population générale belge et chez les soignants de première ligne. Notre étude ne démontre pas que les écoles sont des endroits où le virus circule plus ou a plus de chances de se propager qu’ailleurs dans la communauté

Le même groupe d’élèves et d’employés scolaires a été testé une deuxième fois en mars. Une troisième période de prélèvement est prévue de la mi-mai à la mi-juin cette année. Les résultats de ces tests seront communiqués ultérieurement.

Consultez le rapport complet

Sujets santé: 

QR code

QR code for this page URL