Pas encore d'épidémie de grippe en Belgique

Publié le : 
Mercredi, 18 décembre 2019
Last updated on 18-12-2019 by Lieke Vervoort

Les mercredis 25/12 et 01/01, aucun bulletin d’information hebdomadaire ne sera publié, Sciensano étant fermé entre Noël et Nouvel An. Pendant cette période, il est toutefois possible de consulter un rapport réduit sur le site Influenza de Sciensano. Le prochain bulletin sera publié le mercredi 8 janvier. 

Pas encore d’épidémie de grippe en Belgique

Entre le 9 et le 15 décembre 2019, 47 personnes pour 100.000 habitants ont consulté leur médecin traitant en raison de symptômes grippaux (fièvre, toux, douleurs musculaires, fatigue, etc.). 7 échantillons respiratoires ont été testés positivement au total depuis la semaine 40. Les virus influenza de type A et de type B ont été retrouvés, tout comme dans d’autres pays européen. Ceci correspond à une activité grippale faible qui reste sous le seuil épidémique défini en Belgique. De ce fait, l’épidémie de grippe n’est toujours pas en vue. Au cours des 10 dernières années, l’épidémie de grippe a toujours commencé au plus tôt en janvier. 

En Belgique, on ne parle officiellement d’une épidémie que :

  • si le seuil épidémique (153 consultations pour 100 000 habitants) est dépassé pour la deuxième semaine consécutive, et
  • lorsqu’au moins 20% des échantillons respiratoires analysés sont positifs pour les virus grippaux

Wekelijkse griepcurve

Le nombre de cas de VRS est élevé

Le nombre de consultations chez le médecin généraliste pour des infections respiratoires aigües reste élevé pour les enfants de 0 à 4 ans. Le nombre de tests de laboratoire évalués comme positifs pour le virus respiratoire syncytial (VRS) a fortement augmenté chez les enfants de moins de 5 ans jusqu’en semaine 48. Les données concernant les semaines 49 et 50 restent momentanément incomplètes.

Un vaccin contre la grippe a-t-il encore du sens ?

Le Conseil supérieur de la santé recommande de se faire vacciner contre la grippe jusqu’à la mi-décembre. Mais tant que le nombre de cas de grippe n’a pas atteint le pic épidémique, la vaccination a toujours du sens. Une fois ce pic franchi, la vaccination doit être jugée au cas par cas par un médecin (consultez aussi le conseil intégral du Conseil supérieur de la santé).

Il est conseillé aux personnes faisant partie d’un groupe à risque et qui ne sont pas encore vaccinées de se faire vacciner: 

  • les personnes de plus de 65 ans et par extension, celles de plus de 50 ans ;
  • les femmes enceintes quel que soit le stade de la grossesse ;
  • les personnes atteintes de maladies chroniques;
  • le personnel soignant ;
  • les personnes faisant partie d’une institution (de soins).

Vous vous sentez quand même grippé ?

Une grippe entraîne un sentiment de malaise général. En plus des symptômes d’un rhume, comme le mal de tête, le mal de gorge, le nez qui coule ou la toux, la grippe se caractérise aussi par de la fièvre, des sueurs froides, de la transpiration et des douleurs musculaires. 

La grippe est provoquée par une infection virale. Les antibiotiques n’ont donc aucune utilité en cas de grippe ! Lisez plus d’informations sur l’usage correct des antibiotiques, ici. Bien souvent, passer une semaine au lit et boire beaucoup d’eau suffit à guérir d’une grippe.

Comment éviter la grippe? 

Tout le monde est susceptible d’attraper la grippe et cette maladie est très contagieuse. Outre la vaccination, un certain nombre de mesures préventives peuvent permettre de limiter la grippe :

  • si vous éternuez ou toussez, faites-le dans un mouchoir que vous jetterez par la suite ;
  • si vous n’avez pas de mouchoir, éternuez ou toussez dans le creux de votre bras et pas dans vos mains ;
  • lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon ;
  • si vous avez des symptômes grippaux, restez chez vous au moins jusqu’au premier jour après la disparition de la fièvre ;
  • évitez autant que possible les contacts avec d’autres personnes. 
Sujets santé: 

QR code

QR code for this page URL