BeH-SAC - Hôpitaux belges - Surveillance de la consommation d'antimicrobiens

Last updated on 21-3-2022 by Marinka Vangenck
janvier 1, 2007
Project with no end date

Source de financement

Les services qui travaillent sur ce projet

Chercheurs de projet de Sciensano

Partenaires

En bref

L’utilisation inappropriée des médicaments antimicrobiens est un moteur important de la résistance aux antimicrobiens. La surveillance de la consommation d’antimicrobiens est donc l’un des points d’action dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens. Sciensano organise le projet BeH-SAC, la surveillance de la consommation d’antimicrobiens dans les hôpitaux belges. Ce projet se base sur les données de remboursement de l’Institut national d’assurance maladie et invalidité (INAMI). Il permet aux hôpitaux belges de suivre la consommation de médicaments antimicrobiens dans le temps et de comparer cette consommation avec celle d’hôpitaux similaires ou de départements spécifiques.

Résumé du projet

En juin 2017, l’importance de la surveillance de la consommation d’antimicrobiens a été soulignée dans le nouveau «Plan d’action One Health contre la résistance aux antimicrobiens» de la Commission européenne. 

Depuis 2007, une surveillance détaillée de la consommation d’antimicrobiens a été mise en place dans les hôpitaux belges de soins aigus ainsi que dans les hôpitaux de soins chroniques disposant d’au moins 150 lits, avec la possibilité de comparer cette consommation avec d’autres hôpitaux. À cette époque, les hôpitaux envoyaient eux-mêmes leurs données de consommation d’antimicrobiens à l’Institut belge de santé publique. 

En 2018, Sciensano a lancé le projet BeH-SAC basé sur l’utilisation des données de remboursement de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI). Le principal avantage de BeH-SAC par rapport à l’ancienne méthodologie est la diminution des variations dans la collecte des données entre les hôpitaux.

Les objectifs du projet BeH-SAC sont :

  • Développer et offrir une méthodologie scientifiquement standardisée aux hôpitaux belges, pour suivre leur consommation d’antimicrobiens de manière quantitative dans le temps.
  • Donner aux hôpitaux belges la possibilité de se comparer à des hôpitaux similaires, sur base de leur consommation d’antimicrobiens.
  • Fournir des données nationales et régionales (avec un délai raisonnable dans le temps) pour pouvoir évaluer la consommation d’antimicrobiens dans les hôpitaux belges. 

Les agents antimicrobiens sont définis sur la base de la classification anatomique thérapeutique chimique (ATC) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : A07A, D01BA, J01, J02, J04A, J05, P01AB. La consommation est exprimée en doses journalières définies (DDD) pour 1000 journées d’hospitalisations et en DDD pour 1000 admissions.  Les résultats sont disponibles par année/trimestre et par hôpital/unité hospitalière. Des rapports nationaux et des rapports de feedback individuels sont fournis sur une plateforme interactive Healthstat.be, avec un comparatif et une stratification à différents niveaux (type, taille, région).

Les résultats du BeH-SAC peuvent aider les hôpitaux à fixer des objectifs d’amélioration concernant la consommation d’antimicrobiens et à évaluer la mise en œuvre des programmes de gestion responsable des antimicrobiens.

Aucune action n’est requise de la part des hôpitaux pour participer à cette surveillance nationale. Sciensano collecte automatiquement les données de surveillance sur la consommation d’antimicrobiens via les données de remboursement de l’INAMI.

Résultats

Rapports  nationaux


Les données nationales sur la consommation d’antimicrobiens dans les hôpitaux belges (hôpitaux de soins aigus/catégoriques/psychiatriques) sont disponibles sur la plateforme Healthstat et publiées dans des rapports descriptifs (voir la section ‹Publications associées›).

Rapports hospitaliers

Chaque hôpital peut consulter ses résultats individuels de consommation d’antimicrobiens sur la plateforme Healthstat.

Comment pouvez-vous avoir accès à ces rapports hospitaliers ?

 Si votre hôpital a déjà participé à cette surveillance dans le passé :

  • Contactez le RAE (Responsable Accès Entité) de votre hôpital. Cette personne peut demander un compte E-Health pour vous et peut ensuite activer l’accès aux rapports BeH-SAC. Consultez les instructions étape par étape permettant au RAE d’organiser l’accès.
  • Ensuite, vous pouvez vous connecter sur Healthstat avec votre carte d’identité électronique pour ouvrir les rapports. Un manuel d’utilisation pour démarrer sur Healthstat peut être consulté via ce lien.
  • En cas de problèmes techniques, veuillez contacter Healthdata en utilisant leur outil de ticketing ou le +32 (0)2 793 01 42.
  • Si vous avez des questions concernant les rapports, vous pouvez contacter le responsable du projet Lucy Catteau (Lucy.Catteau@sciensano.be ou +32 (0)2 642 50 26).

Si c’est la première fois que votre hôpital participe à cette surveillance :
Veuillez contacter le responsable du projet Lucy Catteau de Sciensano pour de plus amples informations (Lucy.Catteau@sciensano.be ou +32 (0)2 642 50 26).

QR code

QR code for this page URL