RefMat - Matériaux de référence comme outils métrologiques pour les mycotoxines émergentes et régulées, et pour l’expérimentation animale

Last updated on 19-1-2021 by Lieke Vervoort
janvier 2, 2010
Project with no end date

Source de financement

Sciensano

Partenaires

Prof. Dr Anne Legreve

En bref

Aujourd’hui, des toxines émergentes impliquent la nécessité de nouveaux matériaux de référence (normes pures, incorporées dans des céréales, épices, jus, rein, foie) pour le contrôle de la qualité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux. En particulier dans le domaine des mycotoxines, composés chimiques toxiques produits par certains champignons dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux, on relève un manque criant de normes pures et de matériaux de référence matriciels. On recense peu d’organismes indépendants qui produisent des matériaux de référence pour les mycotoxines dans le monde. C’est la raison pour laquelle Sciensano développe des matériaux de référence matriciels.  Cela augmentera leur disponibilité à des fins d’analyse, d’expérimentation animale, de comportement dans la transformation de denrées alimentaires et d’études toxicologiques pour affiner l’évaluation des risques pour le consommateur.

Résumé du projet

Les mycotoxines sont des composés chimiques toxiques produits par certains champignons qui apparaissent dans une grande variété de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux. Elles sont inévitables et peuvent présenter des risques graves pour la santé humaine et animale. 

Parmi les nombreux composés, seuls quelques-uns sont régulés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux. Pour permettre la détermination des mycotoxines régulées et émergentes, les matériaux de référence sont des outils importants pour :

  • développement de méthodes analytiques ; 
  • élaboration de graphiques de contrôle ;
  • mesures d’incertitude ; 
  • comparaisons interlaboratoires telles que test de rendement, étude de validation de méthode. 

Les matériaux de référence disponibles dans le commerce sont essentiellement réservés aux mycotoxines régulées communes tandis que les mycotoxines modifiées ou émergentes gagnent en intérêt. Dans ce contexte, nous avons établi une production durable de matériaux de référence matriciels d’origine végétale ou animale, contenant des mycotoxines simples ou multiples. Nous surveillons constamment l’homogénéité et la stabilité de l’ensemble des composés inclus. 

Le développement de ces matériaux est une étape importante vers :

  • systèmes de contrôle de la qualité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux ; 
  • analyses « multimycotoxines » ;
  • organisation de tests de rendement ;
  • soutien du Comité européen de Normalisation (CEN).

D’autres domaines de recherche peuvent bénéficier de tels matériaux de référence, à savoir :

  • expérimentations animales in vivo pour l’évaluation des risques du consommateur ;
  • évaluation du transfert de mycotoxines des aliments pour animaux aux tissus comestibles ou aux biofluides ;
  • efficacité de l’atténuation des mycotoxines (capacité de liaison des additifs d’aliments pour animaux) ;
  • comportement sur les mycotoxines lors de la transformation des denrées alimentaires ;
  • études toxicologiques. 
     

QR code

QR code for this page URL