VALHUDES - VALidation of HUman papillomavirus assays and collection DEvices for HPV testing on Self-samples and urine samples

Last updated on 30-8-2023 by Marie Malingreau
Durée du projet :
décembre 1, 2017
-
Project with no end date

En bref

Les femmes qui ne participent pas à un programme de dépistage du cancer du col de l’utérus présentent un risque très élevé de développer un cancer invasif du col de l’utérus. Des dispositifs d’autoprélèvement peuvent être proposés aux femmes sous-dépistées pour augmenter le taux de participation et prévenir le développement d’un cancer du col de l’utérus. Nous avons ainsi développé un protocole standard de validation des tests du papillomavirus humain (HPV) et des dispositifs d’autoprélèvement vaginal et urinaire pour le dépistage du HPV (VALHUDES). Le protocole vise à évaluer la précision clinique des tests HPV pour détecter des lésions précancéreuses et/ou cancéreuses du col de l’utérus sur les autoprélèvements. Ces tests HPV validés peuvent être utilisés pour la détection des lésions précancéreuses et/ou cancéreuses du col de l’utérus sur les échantillons vaginaux et urinaires que les femmes prélèvent elles-mêmes. 

Description du projet

Il est possible de toucher les femmes qui ne participent pas aux programmes de dépistage du cancer du col de l’utérus en leur proposant des dispositifs d’autoprélèvement vaginal ou urinaire pour le dépistage du HPV, ce qui est généralement plus efficace pour déclencher une réponse qu’une invitation classique à contacter un clinicien pour réaliser un frottis. Plusieurs centaines de tests HPV sont actuellement disponibles sur le marché, dont seuls quelques-uns ont été validés selon les directives internationales de consensus pour le dépistage du cancer du col de l’utérus sur les prélèvements cervicaux, mais pas sur les prélèvements vaginaux ou urinaires. Il n’existe des principes robustes de validation que pour le dépistage du HPV sur les prélèvements réalisés par un clinicien. Nous avons donc développé un protocole standard de validation des tests HPV et des dispositifs d’autoprélèvement vaginal et urinaire pour le dépistage du HPV (VALHUDES). 

Le projet VALHUDES vise à fournir des données comparatives de qualité sur la performance clinique des tests HPV sur les autoprélèvements. Le protocole actuel compare la précision clinique du test HPV haut risque (hr) à l’aide de tests hrHPV de type PCR définis et validés cliniquement sur des autoprélèvements vaginaux et sur le premier jet urinaire, recueillis dans des conditions standardisées, par rapport aux tests hrHPV sur des échantillons appariés prélevés par un clinicien.
Le test HPV validé cliniquement sur les autoprélèvements peut être utilisé dans le cadre de programmes de dépistage du cancer du col de l’utérus pour détecter les néoplasies cervicales intra-épithéliales et les cancers du col de l’utérus. 
 

Chercheurs de projet de Sciensano

Les services qui travaillent sur ce projet

Partenaires

Davy Vanded Broeck
Alex Vosters
Severien Van Keer
Clementina Cocuzza
Kate Cuschieri

Source de financement

QR code

QR code for this page URL