Parfums allergisants

Sciensano évalue les produits saisis par les services fédéraux pour s’assurer que tous les parfums potentiellement allergisants sont bien mentionnés sur l’étiquette. Cette mesure permet au consommateur de vérifier la composition des produits et d’éviter les allergies.

Que sont les parfums allergisants ?

Les parfums sont utilisés pour donner une odeur agréable ou pour masquer une odeur désagréable. On les retrouve dans une large gamme de produits de grande consommation :

  • produits cosmétiques (gel douche, savon, crème, shampoing, dentifrice, maquillage, etc.)
  • produits d’entretien (détergents, assouplissant, etc.)
  • produits d’aromathérapie (bougies parfumées, huiles essentielles, parfums d’intérieur, etc.).

Attention ! Les parfums peuvent provoquer des irritations ou des allergies cutanées. Mais d’autres substances dans les cosmétiques peuvent aussi être irritantes ou allergènes : les conservateurs (Methylisothiazolinone), les tensioactifs (Sodiul lauryl sulfate, Ammonium lauryl sulfate), les filtres UV (Benzophenone-1 et -3), les colorants (P-phenylenediamine), etc.

Quels sont les parfums allergisants utilisés dans les cosmétiques ?

La base de données de fragrances répertorie pas moins de 2 500 ingrédients utilisés pour former un parfum. Une formule de parfum peut contenir plusieurs centaines de fragrances. Ce mélange apparait sur l’étiquette sous le nom de « Fragrance mix » ou « parfum ». 

En 1999, le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs de la Commission européenne a identifié 26 fragrances allergisantes qui doivent être identifiées sur l’étiquette. 

Liste A : fragrances chimiques qui d’après les connaissances actuelles, sont les plus fréquemment rapportées et reconnues comme étant des allergènes pour les consommateurs 

  • Amyl cinnamal 
  • Amylcinnamyl alcohol 
  • Benzyl alcohol 
  • Benzyl salicylate
  • Cinnamyl alcohol 
  • Cinnamal
  • Citral 
  • Coumarin 
  • Eugenol 
  • Geraniol 
  • Hydroxycitronellal 
  • Hydroxymethylpentyl-cyclohexenecarboxaldehyde 
  • Isoeugenol 

Liste B : fragrances chimiques qui sont moins souvent rapportées et moins documentées comme étant des allergènes pour les consommateurs :

  • Anisyl alcohol 
  • Benzyl benzoate 
  • Benzyl cinnamate 
  • Citronellol 
  • Farnesol
  • Hexyl cinnamaldehyde 
  • Lilial 
  • d-Limonene 
  • Linalool
  • Methyl heptine carbonate 
  • 3-Methyl-4-(2,6,6-trimethyl-2-cyclohexen-1-yl)-3-buten-2-one

Deux fragrances d’origine naturelle ont été ajoutées : 

  • Oak moss 
  • Tree moss

Depuis 1999, 127 autres allergènes de contact établis et probables ont été identifiés par le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs de la Commission européenne. L’étiquetage des produits de consommation qui en contiennent est recommandé. 

Quels sont les risques pour la santé des parfums allergisants ?

Les parfums allergisants peuvent provoquer des réactions de la peau qui se manifestent généralement par des rougeurs, des boursouflures, des vésicules, etc. Les réactions cutanées sont très courantes et peuvent avoir un grand impact sur la qualité de vie.
On distingue différents types de réactions cutanées :

  • irritations
  • urticaire
  • allergies de contact
  • photosensibilisation

LE SAVIEZ-VOUS ? Les irritations de la peau sont souvent confondues avec les allergies de la peau. Les irritations surviennent toujours à l’endroit entré en contact avec la substance irritante tandis que l’allergie peut apparaitre à des endroits différents.

Les parfums sont des substances volatiles et par conséquent, en plus de la peau, les yeux, le nez et les voies respiratoires y sont aussi exposées. Les parfums peuvent aussi exacerber un asthme préexistant.

Comment se développe une allergie au parfum ?

L’allergie est un mécanisme complexe qui se développe chez certaines personnes ayant une prédisposition génétique. Elle se déroule en deux temps : 

  • la phase de sensibilisation
  • la phase de réaction

Pour qu’une allergie se développe, il faut qu’une personne ait été exposée à une dose suffisante d’allergène. L’allergène pénètre la peau et se fixe à une protéine de la peau. Le système immunitaire va considérer cette substance à tort comme nocive et développer une série de réactions à l’origine des symptômes allergiques.

Une fois que l’allergie s’est développée, elle est permanente. À chaque fois que la personne sensibilisée sera exposée à cet allergène, son système immunitaire développera des réactions allergiques. Une exposition sur le long terme à des parfums allergisants peut conduire à une allergie chronique avec des fissures douloureuses sur la peau.

Comment prévenir les réactions aux parfums allergisants ?

Les réactions allergiques sont dues à la présence des parfums allergisants dans l’environnement. Pour éviter les réactions allergiques, il suffit d’éviter l’exposition à ces parfums allergisants.

Pour ce faire, l’étiquetage et l’information délivrée aux consommateurs sont primordiaux. En connaissant les noms des parfums allergisants, les consommateurs peuvent consulter un dermatologue ou un allergologue qui va réaliser des tests pour identifier les substances à éviter. 

Le service Médicaments et produits de santé de Sciensano évalue les produits saisis par les services fédéraux pour s’assurer que tous les parfums allergisants sont bien mentionnés sur l’étiquette. 
 

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Projects

There are currently no projects associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic