Chiffres

La prévention contre le sida évolue. En plus du préservatif et du dépistage, le traitement est devenu un outil de prévention à part entière. Aujourd’hui les traitements permettent aux personnes vivant avec le VIH de vivre plus longtemps en bonne santé et bloquent la transmission du VIH.

Le VIH et le sida en Belgique

Une diminution moins prononcée des nouveaux diagnostics de VIH en 2017
En 2017, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH a diminué : moins 2 % par rapport à 2016 et moins 27,5 % depuis 2012. Sciensano a enregistré 890 nouveaux diagnostics en 2017, ce qui correspond à 2,4 nouveaux cas de VIH par jour en moyenne. Si, pour Sciensano, la poursuite de cette diminution est un signe encourageant, la vigilance reste toutefois de mise car le nombre de nouveaux cas de VIH diagnostiqués en Belgique reste globalement élevé. Il est donc nécessaire d’optimiser et intensifier l’utilisation de l’éventail d’interventions de prévention disponibles en Belgique.

Les principaux enseignements pour 2017
Sciensano a enregistré 890 nouveaux diagnostics en 2017, ce qui correspond à une diminution de 2% par rapport à 2015 et de 27.5% par rapport à 2012. 
La légère baisse observée concerne surtout les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes.
La transmission lors de l’utilisation de drogues par voie intraveineuse est rarement rapportée, avec 1% seulement des diagnostics en 2017. 

Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes
Le nombre de nouvelles infections diagnostiquées chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) a diminué de 34% par rapport à 2013, lorsque le pic chez les HSH fut atteint. 
Les diagnostics chez les HSH représentent actuellement 48.6% des nouvelles infections enregistrées pour lesquelles le mode de contamination est connu. Ces diagnostics concernent principalement des personnes de nationalité belge (63%), les autres nationalités européennes représentant 17% des diagnostics. Il s’agit en l’occurrence principalement de Néerlandais, de Français et d’Espagnols. 
La diminution des nouveaux diagnostics de VIH est observée chez les personnes de nationalité belge et chez les HSH ayant une autre nationalité.

Les femmes et les hommes contaminés par contacts hétérosexuels
Entre 2012 et 2017, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH a diminué de 39% chez les hétérosexuels. En 2017, ils représentent 48.3% des nouveaux diagnostics pour lesquelles le mode de contamination est connu. Parmi les personnes hétérosexuelles diagnostiquées en 2017, 49% ont la nationalité d’un pays d’Afrique subsaharienne et 28% sont Belges. La baisse observée chez les hétérosexuels concerne plutôt les personnes originaires d’un pays d’Afrique sub-saharienne. Parmi les hétérosexuels belges, le nombre de nouveaux diagnostics est resté relativement stable entre 2008 et 2015; ensuite une diminution a également été observée. 

Le dépistage du VIH et les diagnostics tardifs
Le nombre de tests de dépistage pour le VIH a légèrement diminué (-2%). En 2017, 63 tests VIH par 1000 habitants ont été réalisés et la proportion de nouveaux diagnostics est de 1,25 par 1000 tests.
36% des infections au VIH ont été diagnostiquées tardivement. Les diagnostics tardifs restent plus fréquents chez les hétérosexuels (46%) que chez les HSH (27%).

Personnes vivant avec le VIH
Le nombre de personnes vivant avec le VIH en Belgique en 2017 est estimé à 18 908 personnes, ce qui correspond à une prévalence de l’infection à VIH de 1,7 personnes par 1000 habitants. Parmi ces personnes, 16 849 personnes ont été diagnostiquées et 2059 n’ont pas encore été diagnostiquées. Ces personnes ignorant leur infection représentent 10,9% de la population vivant avec le VIH.

Consultez le dernier rapport

Le VIH dans le monde

Consultez les chiffres du VIH sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’ONUsida.

 

Sciensano est chargé de la surveillance du VIH et du sida en Belgique depuis 1985. Cette surveillance permet d’évaluer le nombre de personnes infectées par le VIH et la proportion d’entre elles qui sont atteintes du sida.

QR code

QR code for this page URL