Évaluation des risques

Responsable de unit: 

Évaluer les risques liés aux substances chimiques et aux radiations non-ionisantes

Nous évaluons la toxicité de substances chimiques, y compris certains perturbateurs endocriniens, et les risques sanitaires liés à l’exposition aux radiations non-ionisantes (par exemple les ondes émises par les GSM et les antennes-relais). Nous déterminons également le potentiel génotoxique d’extraits de plantes et de matériaux en contact avec les aliments. Nous analysons de manière critique l’ensemble des données disponibles : celles issues de la littérature scientifique mais aussi celles fournies par l’industrie. Nous réalisons également des estimations d’exposition de la population belge à des contaminants  alimentaires dans le contexte d’études d’évaluation des risques pour la santé. Nos évaluations permettent aux autorités sanitaires nationales et internationales d’adapter leurs législations sur base d’éléments scientifiques et objectifs, et donc de tendre vers des politiques de santé publique toujours plus efficaces.

Curieux d’en savoir plus ?

Nous évaluons la toxicité des radiations non-ionisantes et celle de substances chimiques présentes dans notre environnement et notre alimentation comme les pesticides, les contaminants alimentaires ou encore les matériaux entrant en contact avec les aliments (barquettes en aluminium, cartons d’emballage, etc.). En collaboration avec d’autres services, nous identifions les dangers et les risques sanitaires potentiels induits par l’exposition à ces produits. Sur base des avis que nous rendons, les autorités sanitaires peuvent prendre des mesures visant à éliminer ou limiter leurs effets nocifs sur la santé humaine.

Nous nous maintenons à la pointe du progrès en suivant de près les développements qui s’opèrent dans le domaine de la (géno)toxicité et de l’évaluation des risques. Nous utilisons par exemple des logiciels de prédiction de la toxicité des substances chimiques et de nouveaux outils facilitant la compréhension des mécanismes de toxicité. Nous participons également à divers projets de recherche, principalement dans le domaine de la génotoxicité et de l’évaluation du risque. Nous développons aussi des méthodes analytiques pour la mesure de perturbateurs endocriniens au niveau du placenta et évaluons l’exposition des bébés a ces substances pendant la grossesse et les effets qu’elles peuvent avoir sur le développement des bébés et des jeunes enfants (croissance, capacités d’apprentissage…).

Enfin, nous collaborons avec les autorités sanitaires belges et les universités. Au niveau européen, nous coopérons avec différents services de la Commission européenne, ainsi qu’avec l’ECHA et l’EFSA. Nos partenaires au niveau international sont l’ONU, l’OMS, l’OCDE et l’ICNIRP.

QR code

QR code for this page URL