Respi - Développement et application du diagnostic différentiel pour les virus respiratoires afin d’améliorer la surveillance et mieux comprendre les maladies respiratoires infectieuses aiguës en Belgique

Last updated on 29-10-2018 by Aurélie Felice

Chercheurs de projet de Sciensano

En bref

Outre les virus de la grippe, d’autres virus respiratoires représentent un problème majeur de santé publique en raison de leur fréquence, de leur facilité de propagation au sein de la communauté, de l’ampleur des maladies et de la mortalité (taux de mortalité). En effet, dans environ 30 à 60 % des cas avec des symptômes semblables à ceux de la grippe ou d’infections respiratoires aiguës sévères(SARI), aucun virus grippal ne peut être détecté. L’objectif de ce projet consiste à analyser les échantillons respiratoires prélevés dans les réseaux de surveillance des syndromes de la grippe et des infections respiratoires aiguës sévères (SARI) afin d’identifier les virus responsables, la fréquence des infections respiratoires mixtes et l’impact sur la gravité de la maladie.

Résumé du projet

Outre les virus de la grippe, plusieurs autres virus respiratoires peuvent également circuler pendant la saison de la grippe et causer des symptômes et des maladies semblables à ceux d’une infection grippale. Les infections respiratoires virales sont très fréquentes. Elles peuvent être associées à une morbidité significative et même à la mortalité, notamment chez les jeunes enfants et les patients plus âgés. Dans environ 30 à 50 % des cas avec des symptômes semblables à ceux de la grippe, aucun virus grippal ne peut être détecté et, dans 20 % des cas au moins, des syndromes grippaux négatifs au virus de la grippe, d’autres virus respiratoires (tels que le VRS (virus respiratoire syncytial), rhinovirus, virus parainfluenza, etc.) semblent être impliqués. En outre, des cas sévères de grippe semblent souvent compliqués par des co-infections avec d’autres virus respiratoires. Nous avons mis au point 4 PCR en temps réel quadruplex pour la détection de 16 virus respiratoires différents : virus respiratoire syncytial (VRSA et VRSB), virus parainfluenza (PIV 1, 2, 3, 4), rhinovirus/entérovirus (HRV/ENV), métapneumovirus humain (hMPV), paréchovirus (HPeV), bocavirus (HBoV), adénovirus (ADV) et différents coronavirus (CoOC43, CONL63, Co229E, MERS-CoV).   Ces différents virus ont été reconnus comme agents responsables de SARI.

QR code

QR code for this page URL