GDI - European Genomic Data Infrastructure

Last updated on 2-10-2023 by Lieke Vervoort
Durée du projet :
novembre 1, 2022
-
octobre 31, 2026

En bref

Le projet Genomic Data Infrastructure (GDI) permet d’accéder aux données génomiques ainsi qu’aux données phénotypiques et cliniques y associées dans toute l’Europe. À cette fin, nous mettons en place une infrastructure fédérée, durable et sécurisée pour accéder aux données. Ce projet s’appuie sur les résultats du projet Beyond 1 Million Genomes (B1MG) et concrétise l’ambition de l’initiative 1+Million Genomes (1+MG), qui possède un groupe miroir belge coordonné par Sciensano.

Plus d’info sur le site de projet

Description du projet

Ce projet réalise l’ambition de l’initiative 1+MG qui est de permettre un accès sécurisé aux données génomiques et aux données cliniques correspondantes dans toute l’Europe en créant une infrastructure de données. Le projet implique un consortium de partenaires issus de 20 pays européens et facilite un réseau fédéré transfrontalier de collections de génomes nationales pour la recherche biomédicale et les solutions de médecine personnalisée. Le projet GDI vise à développer un réseau de données de plus d’un million de séquences du génome à des fins de recherche et de référence clinique. Cela crée des opportunités sans précédent pour des actions transnationales et multi-acteurs en médecine personnalisée pour les maladies courantes, rares et infectieuses.

Les utilisateurs autorisés des données, comme les cliniciens, les chercheurs et les innovateurs, pourront faire progresser la compréhension de la génomique afin de parvenir à une prise de décision clinique, des diagnostics, des traitements et une médecine prédictive plus précis et plus rapides et afin d’améliorer les mesures de santé publique en faveur des citoyens européens, des systèmes de soins de santé et de l’économie générale. 

En tant que composant crucial de l’ambition de l’Europe de diriger l’intégration de la génomique dans les soins de santé, le projet GDI met des données à disposition à des fins de recherche, de référence clinique et d’élaboration de politiques via trois « piliers » clés :

  1. Durabilité à long terme (modèle de gouvernance, cadre juridique, plan financier pour l’infrastructure) ;
  2. Déploiement de l’infrastructure (interopérabilité des ressources européennes de données) ;
  3. Cas d’utilisation (par exemple, données sur le cancer et les maladies infectieuses).

Sciensano, à travers le Centre belge du Cancer, codirige le pilier 3 (cas d’utilisation sur le cancer) et contribue au développement de modèles basés sur les données pour la recherche sur le cancer.

Consortium

Partenaires

  • 44 partenaires
  • 20 pays

Partenaires belges

  • Sciensano
  • VIB
  • Interuniversity Microelectronics Centre (IMEC)

Structure

Module de travail (WP) Institut directeur, pays
WP1 Coordination et soutien  EMBL, Allemagne
WP2 Durabilité à long terme  UNILU, Luxembourg
WP3 Déploiement des relais nationaux de 1+MG UU, Suède
WP4 Activités à l’échelle européenne UNILU, Luxembourg
WP5 Coordination technique et portée CSC, Finlande
WP6 Gestion des données  HRI, Pays-Bas
WP7 Cas d’utilisation du GDI BSC, Espagne
WP8 Solution d’application et d’innovation  BSC, Espagne

Projets liés

Informations techniques

Programme de travail DIGITAL-2021-CLOUD-A1-01 / Projet : 101081813
Budget 40 M€
Coordinateur principal European Molecular Biology Labratory (EMBL), Allemagne 
Domaine Espace européen des données de santé

 Contactez-nous 

Plus d’info sur le site de projet

Les services qui travaillent sur ce projet

Partenaires

Source de financement

Sujets santé associés

QR code

QR code for this page URL