Laboratoire national de Référence pour les mycotoxines, les toxines végétales et les toxines marines [NRL Toxines]

Last updated on 19-3-2018 by Daisy Tysmans
janvier 1, 2017
décembre 31, 2020

Les services qui travaillent sur ce projet

En bref

Contrairement aux substances chimiques artificielles, les toxines naturelles sont produites par des organismes vivants tels que des végétaux, des champignons (mycotoxines) ou bien des organismes marins. Généralement présentes dans des aliments d'origine animale et végétale, ces toxines peuvent être dangereuses si elles sont ingérées en quantités suffisantes. Afin de protéger la santé des consommateurs, il est essentiel de limiter au maximum l'exposition aux denrées alimentaires et aux aliments pour animaux contaminés. Notre Laboratoire national de Référence pour les mycotoxines, les toxines végétales et marines apporte son expertise scientifique et analytique et ses conseils en soutien aux contrôles officiels menés par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA).

Résumé du projet

L'Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a désigné notre Laboratoire national de Référence pour les toxines naturelles, conformément au Règlement (CE) N° 882/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004. Sa principale mission : collaborer avec les laboratoires de référence de l'UE (LR-UE) et garantir la définition et la mise en œuvre des méthodes d'analyse de référence relevant de son domaine de compétence, notamment :

  • assurer le transfert d'informations entre le LR-UE et les laboratoires nationaux ;
  • coordonner et organiser des essais comparatifs entre les laboratoires officiellement agréés (AFSCA) ;
  • assister les autorités compétentes en matière de contrôles des denrées alimentaires et des aliments pour animaux pour mettre en place le système de surveillance et l'évaluation des risques ;
  • mettre au point et valider des méthodes d'analyse et aider les Laboratoires officiels de Contrôle (OCL, Official Control Laboratories) à les appliquer.

Le domaine d'expertise du LNR Toxines couvre l'analyse et l'évaluation des risques des éléments suivants :

  • Mycotoxines : aflatoxine B1, aflatoxines totales, ochratoxine A, patuline, déoxynivalénol, zéaralénone, fumonisines B1et B2, toxines T-2 et HT-2, citrinine, alcaloïdes de l'ergot et alternaria.
  • Toxines végétales : alcaloïdes pyrrolizidiniques et tropaniques, etc.
  • Toxines marines : toxines amnésiques et paralysantes des mollusques (TAM et TPM), toxines lipophiles.
  • Toxines émergentes (par ex. tétrodotoxine [TTX]).

Le LNR pour les toxines définit des approches analytiques, puis les valide en interne. L'ensemble des essais de référence sont certifiés ISO/IEC 17025:2005 par l'organisme belge d'accréditation (BELAC, Belgian Accreditation Council). Le LNR organise régulièrement des essais comparatifs, dénommés essais d'aptitude (EA), pour lesquels il est accrédité, et conçoit ses propres matériaux de référence pour le contrôle de mycotoxines. Ces EA, obligatoires pour les OCL désignés par l'AFSCA, permettent d'évaluer leur performance et de renforcer le bien-fondé de leurs résultats. Par ailleurs, le LNR s'est vu remettre un mandat de normalisation par le CEN (Comité européen de normalisation), afin de définir une méthode normalisée de mesure de la teneur en citrinine dans les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge.

QR code

QR code for this page URL