Médecine personnalisée : introduction du séquençage de nouvelle génération dans le diagnostic de routine en (hémato-)oncologie en Belgique [canc-NGS]

Last updated on 1-4-2019 by Sarah Moreale
avril 1, 2015
décembre 31, 2020

Les services qui travaillent sur ce projet

Chercheurs de projet de Sciensano

Partenaires

Frank Hulstaert
Helène Antoine-Poirel
Anouk Waeytens
Saskia Van den Bogaert

En bref

Le cancer est encore de nos jours l’une des principales causes de décès. Des analyses complexes fondées sur une étude détaillée de la nature des changements de l’ADN des cellules tumorales, ce que l’on appelle la technologie de séquençage de nouvelle génération (SNG), offrent de nouvelles possibilités de traitement des cancers métastatiques. Afin d’offrir cette nouvelle approche à tous, de la manière la plus qualitative possible tout en restant abordable, la Belgique déploie l’introduction de la SNG dans les diagnostics de routine en (hémato-)oncologie de manière contrôlée. Cette nouvelle technologie sera proposée dans tous nos hôpitaux dès le mois de mai 2019. Le Centre du Cancer de Sciensano a préparé un Roadbook (Carnet de route) qui décrit toutes les actions nécessaires et coordonne l’ensemble des activités de mise en œuvre de l’intégration de l’analyse SNG dans les diagnostics cliniques de routine.

Résumé du projet

Les diagnostics moléculaires avancés du cancer visant à améliorer le diagnostic, le pronostic et le traitement requièrent des analyses complexes de séquençage de nouvelle génération (SNG). Afin de rationaliser l’introduction de cette nouvelle technologie au sein de notre système de soins de santé, un programme sur cinq ans a été défini dans le « Roadbook » : Médecine personnalisée : l’introduction du séquençage de nouvelle génération dans les diagnostics de routine en oncologie et hémato-oncologie (2016-2020), qui a été préparée par le Centre du Cancer de Sciensano. Les principales actions du Roadbook sont les suivantes :

  • une Commission belge de Médecine personnalisée a été créée en 2016, pour conseiller sur tous les aspects techniques. Le Centre du Cancer intervient comme président de cette commission
  • des directives SNG pour l’oncologie ont été convenues et reprises par l’organisme belge d’accréditation Belac
  • un système d’assurance de qualité a été mis en place par notre service Qualité des laboratoires et des études comparatives sur les tumeurs solides, les tumeurs hématologiques et les marqueurs tumoraux avec un impact génétique sont déjà menées
  • des algorithmes de test pour le diagnostic moléculaire des principaux types de cancer ont été convenus avec les professionnels
  • la contribution de patients et de citoyens a été collectée sur le « consentement éclairé » pour l’utilisation des données génomiques du cancer enregistrées dans des études de groupe de réflexion et un forum citoyen en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin
  • un système d’enregistrement centralisé a été mis en place au sein de l’environnement Healthdata de Sciensano, connecté au Registre du cancer Belge pour évaluer les activités SNG
  • toutes les activités de test SNG en oncologie seront concentrées dans dix réseaux de laboratoires et hôpitaux. Des conventions INAMI avec chacun d’entre eux sont actuellement mises en place.
  • Une nouvelle nomenclature pour permettre le remboursement des diagnostics complémentaires pour les thérapies ciblées a été préparée par l’INAMI en collaboration avec le Centre du Cancer, en plus de l’approbation concertée des diagnostics complémentaires et thérapies ciblées en Belgique.

Une phase pilote de deux ans commencera au début du mois de mai 2019 et sera coordonnée et contrôlée par le Centre du Cancer. L’étude pilote permettra de rassembler des preuves relatives à la manière dont l’intégration structurelle de la technologie basée sur le SNG dans la pratique clinique de routine peut être organisée au mieux en Belgique.

QR code

QR code for this page URL