LINK-VACC - Mise en relation de registres pour la surveillance du vaccin COVID-19

Last updated on 26-2-2021 by Wesley Van Dessel
janvier 1, 2021
janvier 31, 2024

Source de financement

Belgian Federal Authorities

Partenaires

En bref

Parallèlement au déploiement de la campagne de vaccination COVID-19 en Belgique,  Sciensano lance le projet LINK-VACC. Ce projet a pour but de vérifier quel pourcentage de la population (et de certains groupes cibles) a déjà été vacciné. Il permet également de suivre en permanence l’efficacité du vaccin et sa sécurité d’utilisation. Avec ce projet, Sciensano contribue à la surveillance dite post-autorisation des vaccins COVID-19.

Résumé du projet

Au travers du projet LINK-VACC, la base de données contenant les données relatives à toutes les vaccinations COVID-19 réalisées (VACCINNET+) va être liée à d’autres bases de données contenant des informations pertinentes et détaillées. Tout comme les objectifs, ce projet se divise en trois parties :

1. Déterminer l’utilisation et la couverture vaccinale COVID-19

L’utilisation et la couverture vaccinale sont deux indicateurs importants pour évaluer le déploiement de la campagne de vaccination et pour la corriger si nécessaire. Il est donc important d’estimer ces deux paramètres de la manière la plus détaillée possible (par région, par type de vaccin, par tranche d’âge, groupe-cible, etc.).

2. Déterminer l’efficacité du vaccin

L’efficacité d’un vaccin mesurée dans des études cliniques diffère généralement de celle mesurée après le déploiement d’une campagne de vaccination parce que les études cliniques sont réalisées dans des conditions strictement contrôlées au sein de populations bien définies. De plus, il se pourrait que d’éventuelles mutations du virus influencent l’efficacité du vaccin.

Le suivi de l’efficacité vaccinale est donc crucial pour évaluer quelle partie de la population est effectivement protégée et pour guider la politique de vaccination.

L’efficacité des différents vaccins utilisés en Belgique contre le développement d’une infection COVID-19 (confirmée en laboratoire) sera déterminée par une étude cas-contrôle dite «test-négative». Ici aussi, nous essaierons d’estimer l’efficacité dans certains sous-groupes (âge, sexe, groupe à risque, …) de manière aussi détaillée que possible.

3. Contribuer à la surveillance de la sécurité du vaccin

Le projet LINK-VACC va également surveiller un certain nombre d’aspects de la sécurité afin de garantir l’innocuité du vaccin. Les cas dits « de percée » ou « break-through case » (cas de COVID-19 survenant chez des personnes ayant reçu un schéma de vaccination complet) seront ainsi détectés, décrits (sévérité, délai d’apparition…) et il sera vérifié s’ils sont liés à un site de vaccination ou à un numéro de lot déterminé. Ce projet soutiendra ainsi l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) dans l’accomplissement de ses tâches.

Toutes les données sont pseudonymisées, ce qui signifie que l’identité des personnes dont les données sont utilisées, ne peut pas être retrouvée par les chercheurs.

Icône PDF Lettre d’information pour les participants au projet LINK-VACC

Contactez l’équipe de recherche du projet LINK-VACC pour de plus amples informations.

QR code

QR code for this page URL