Programme européen pour l'établissement de procédures validées de détection et d'identification de toxines biologiques [EuroBioTox]

Last updated on 17-12-2018 by Jill Alexandre
juin 1, 2017
mai 31, 2022

Source de financement

Les services qui travaillent sur ce projet

Partenaires

En bref

Dans le monde entier, on a cherché à utiliser différentes toxines biologiques, non sans répercussions sur la société civile. Ces récents incidents démontrent à quel point une vigilance accrue et une préparation adéquate revêtent une importance croissante face aux menaces grandissantes que représentent les catastrophes créées par l’homme. Des études précédentes soulignent le manque de préparation de l’Europe face à des incidents impliquant des biotoxines. Il est indispensable de développer des outils et procédures d’analyse standard, des matériaux de référence, une formation de pointe et un système d’essais d’aptitude à l’échelle européenne.

Résumé du projet

Afin d’identifier de manière rapide et précise une attaque impliquant des agents biologiques, il existe différentes technologies d’analyse et de détection de toxines. Cependant, les possibilités de comparer les résultats obtenus par différents laboratoires européens sont limitées. Les conclusions d’études européennes antérieures (notamment EQuaTox) pointent la nécessité de définir une approche d’envergure européenne visant à développer et à valider des ressources analytiques permettant des mesures de toxines biologiques en cas de menaces bioterroristes, de la même manière que pour les ressources actuelles dédiées aux menaces chimiques.

En utilisant les meilleures pratiques actuelles contre les biotoxines, les membres du consortium EuroBioTox (13 institutions européennes) développeront et valideront des outils analytiques, des réactifs et des procédures opératoires standard améliorées basées sur des scénarios d’incidents réalistes.

Des matériaux de référence certifiés seront mis au point contre cette menace et à la disposition du réseau EuroBioTox, comprenant plus de 50 organisations européennes, laboratoires spécialisés, partenaires industriels et utilisateurs finaux. Des formations de niveau de base et avancé seront élaborées et suivies par les partenaires du réseau d’EuroBioTox, à l’issue desquelles une série d’essais d’aptitude sera proposée ; l’occasion de diffuser, par l’intermédiaire de ces associés du « second cercle », les meilleures pratiques dans toute l’Europe.

Au final, le projet débouchera sur le développement d’un réseau paneuropéen de compétences, de matériaux de référence certifiés, de procédures opératoires standard et d’une approche commune pour la gestion des incidents liés à des biotoxines.

Des lacunes ont été identifiées dans le projet EQuATox (travaux précédents), parmi lesquelles l’absence d’outils de validation adéquats pour la détection de toxines biologiques. Ces conclusions s’appuient sur un certain nombre d’observations. Ainsi, seuls quelques États membres de l’UE pensent pouvoir participer aux EA individuels et manifestement, les matériaux de référence (MR) certifiés, voire qualifiés, font défaut pour la plupart des toxines, d’où des difficultés pour valider et accréditer les méthodes de détection requises. Enfin, aucune procédure opératoire standard (POS) n’est officiellement définie.

Les principaux objectifs du projet EuroBiotTox sont les suivants :

  • évaluer les outils d’analyse, les méthodes, les réactifs, les échantillons de référence et les matrices actuellement disponibles en s’appuyant sur l’expertise du consortium pour affiner les méthodes d’analyse des toxines biologiques (ricine, abrine, toxines botuliniques, entérotoxines du genre Staphyloccoucs aureus, saxitoxine) ;
  • accroître les capacités de validation et d’essai pour l’analyse de toxines biologiques ;
  • contribuer au renforcement des compétences analytiques des laboratoires européens en matière de détection de toxines biologiques ;
  • remplacer les expérimentations animales pour la détection de neurotoxines botuliques.

QR code

QR code for this page URL