Maladies neuromusculaires

Qu’est-ce qu’une maladie neuromusculaire ?

Une maladie neuromusculaire touche les nerfs périphériques (à savoir tous les nerfs du corps sauf ceux du cerveau et de la moelle épinière) ou les muscles, ou la jonction entre les nerfs et les muscles. Ces maladies sont rares, souvent graves et parfois mortelles. Elles peuvent toucher les enfants ou les adultes. Les personnes qui en souffrent perdent de la force au niveau d’une partie ou de l’ensemble du corps, ce qui génère un handicap et de la souffrance au quotidien.

Attention, il ne s’agit pas de maladies comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques, qui touchent le système nerveux central (cerveau et/ou moelle épinière). Les maladies neuromusculaires, elles, affectent le système nerveux périphérique (donc les nerfs et les muscles des bras, des jambes, du tronc,…qui permettent entre autres le mouvement et la sensibilité).

Il n’y a actuellement que peu de traitements pour les maladies neuromusculaires. Cependant, les recherches sont en cours et de nouveaux médicaments sont découverts chaque année.

Il existe au total, en fonction des classifications utilisées, entre 62 et 371 maladies différentes. Certaines d’entre elles sont d’origine génétique. En voici un aperçu :

Dystrophies musculaires

Myotonies et désordres de relaxation

Myopathies

Désordres de la transmission neuromusculaire

Maladies motoneuronales

Neuropathies

Ataxies héréditaires

Autres

Sciensano gère le contenu du registre belge des maladies neuromusculaire (BNMDR) depuis 2008. Le registre est essentiel pour le développement de nouveaux traitements qui combattent les maladies neuromusculaires.

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Projects

There are currently no projects associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic