Multimorbidité

Les patients affichant une multimorbidité souffrent de deux maladies ou plus (concomitantes). Ces maladies doivent être chroniques, c’est-à-dire qu’elles durent plus longtemps, qu’elles ne guérissent pas d’elles-mêmes et qu’elles guérissent rarement complètement. La multimorbidité augmente avec l’âge. Par rapport aux personnes atteintes d’une maladie chronique ou aux personnes en bonne santé, les personnes multimorbides courent un risque plus élevé d’afficher un déclin fonctionnel et une qualité de vie réduite, de recourir à davantage de soins et de mourir.

La multimorbidité est-elle fréquente ?

Le nombre de personnes présentant une multimorbidité est élevé et augmente avec l’âge, touchant plus de 60 % des personnes âgées de 65 ans et plus en Belgique. La multimorbidité est associée à de nombreuses conséquences négatives, telles que la mortalité, l’invalidité et la mauvaise qualité de vie. En outre, elle influence considérablement le recours aux soins de santé et les coûts associés. La multimorbidité survient plus souvent parmi les groupes de population socialement défavorisés, et l’absence de soins à ces patients risque également d’influer sur l’équité en matière de soins de santé.

Pourquoi la multimorbidité est-elle source d’inquiétude ?

Bien que les patients multimorbides présentent des besoins complexes, la priorité est encore trop souvent accordée aux approches traditionnelles axées sur les maladies. Par conséquent, les patients multimorbides reçoivent souvent des soins fragmentés, conduisant à des interventions cliniques inefficaces et éventuellement dangereuses. En règle générale, ils reçoivent des traitements complexes, qui augmentent le risque d’ordonnances inappropriées, d’interactions médicamenteuses, d’effets secondaires indésirables et de manque d’observance. De plus, par rapport aux personnes atteintes d’une maladie chronique, les patients multimorbides affichent plus souvent des problèmes de mobilité, de soins personnels, de fonctionnement quotidien, de qualité de vie et de douleurs, ainsi que des problèmes cognitifs, rendant les soins et les traitements plus difficiles.

Comment les patients multimorbides doivent-ils être pris en charge ?

La multimorbidité remet en cause le concept de « maladie unique » actuellement adopté dans les domaines de soins de santé, le comportement de prescription, la recherche médicale et l’éducation médicale. Les modèles de soins pour les patients multimorbides devront se concentrer sur le concept visant à « traiter une personne et non une maladie ».  Ce dernier nécessitera une approche plus coordonnée entre les différents professionnels de santé, tout en tenant compte des besoins sociaux.

La multimorbidité étant l’un des aspects les plus importants et les plus complexes de la santé publique, la surveillance de ce phénomène au sein de la population joue un rôle capital. Malheureusement, peu de sources de données reposant sur la population fournissent des renseignements sur l’occurrence (prévalence) de la multimorbidité. Néanmoins, en fonction des données de l’enquête nationale de santé par interview, Sciensano évalue un indicateur de la multimorbidité dans la population belge depuis 1997.

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Autres publications

There are currently no publications associated to this health topic

Projects

There are currently no projects associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic