Mycobactéries

Les mycobactéries sont une vaste famille bactérienne regroupant plus de 200 espèces pathogènes et non-pathogènes. Les plus connus sont les pathogènes humains responsables de la lèpre (M. leprae), de la tuberculose (M. tuberculosis), mais également l’agent zoonotique de la tuberculose bovine, qui peut donc se transmettre de l’animal à l’homme (M. bovis). 

Que sont les mycobactéries ? Et quelles pathologies causent-elles ?

On dénombre actuellement >200 espèces mycobactériennes, comprenant, :

  • les mycobactéries non cultivables dont Mycobacterium leprae, l’agent de la lèpre
  • les mycobactéries du complexe M. tuberculosis, agents de la tuberculose (M. tuberculosis, M. africanum, M. bovis, etc.)
  • les mycobactéries non tuberculeuses dites mycobactéries atypiques. Parmi celles-ci, certaines sont des pathogènes (i.e. les agents qui provoquent des maladies) strictes de l’homme, comme M. ulcerans, provoquant des troubles chez le patient qu’il infecte. D’autres sont des opportunistes, causant, dans certaines circonstances, des maladies appelées mycobactérioses. Le dernier type de mycobactéries non tuberculeuses est, quant à elle, très rarement pathogène.

Qu’est-ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une maladie infectieuse principalement causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis (M. tb) dont la transmission s’effectue par voie respiratoire. Certains cas de tuberculose ont également une origine zoonotique (transmission de l’animal à l’homme). 

Plus d’info sur la tuberculose 

Qu’est-ce qu’une mycobactériose ?

Les mycobactérioses sont des infections opportunistes causées par des mycobactéries autres que les bactéries responsables de la tuberculose et de la lèpre. Elles sont appelées “atypiques” afin de les différencier des bactéries tuberculeuses.

Les mycobactérioses peuvent se présenter sous 4 formes :

  • infection pulmonaire
  • lymphadenite
  • maladie de la peau (tissu mou/articulation/squelette) 
  • infection disséminée.

Les principaux agents responsables des mycobactériose sont Mycobacterium avium, M. chimaera/M. intracellulare, M. xenopi, M. kansasii, M. abscessus, M. chelonae et M. fortuitum, M. simae et M. marinum.

Sciensano contribue au diagnostic rapide des infections causées par les mycobactéries ainsi qu’à la surveillance de la résistance de ces bactéries aux antibiotiques.  Sciensano est également en charge de la détection des épidémies et développe de nouveaux vaccins et traitements plus efficaces pour empêcher les infections et la propagation des mycobactéries.

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Projects

There are currently no projects associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic