Sciensano & Système immunitaire

Last updated on 19-2-2019 by Aurélie Felice

Sciensano étudie le fonctionnement du système immunitaire afin de mieux comprendre les mécanismes de protection contre les maladies infectieuses. À ce titre, nous nous intéressons tout particulièrement aux mécanismes qui induisent des vaccinations efficaces contre les maladies infectieuses. Notre recherche cible spécifiquement les maladies pulmonaires, telles que la coqueluche, la tuberculose et les allergies.

Étudier les interactions hôte-pathogène

Sciensano travaille à une meilleure compréhension des mécanismes mis en œuvre par le système immunitaire pour protéger l’organisme d’infections par le bacille de la tuberculose, de la coqueluche et par le virus de la rage. En étudiant les interactions hôte-pathogène (c’est-à-dire les interactions entre le système immunitaire et l’agent infectieux), nous contribuons à améliorer les méthodes de diagnostic de certaines maladies transmissibles et infectieuses chez l’homme. Cette compréhension est également cruciale pour le développement de vaccins plus efficaces contre ces pathogènes. 

Analyser les mécanismes sous-tendant le développement des réponses allergiques

Sciensano analyse les mécanismes sous-tendant le développement des réponses allergiques, notamment celles causées par des moisissures. Les moisissures sont de puissants allergènes et des inducteurs d’asthme qui, dans certains cas, peuvent prendre une forme très sévère avec de fortes inflammations pulmonaires. Notre travail vise à définir les premières étapes conduisant à l’activation des réponses allergiques et à mieux comprendre les relations entre les maladies allergiques et l’environnement.

Diagnostics sérologiques pour la coqueluche et la listériose

Sciensano effectue des diagnostics sérologiques basés sur la recherche, dans le sérum (une des composantes du sang), d’anticorps produits par le système immunitaire. Ces diagnostiques sont effectués pour la coqueluche et la listériose. 

Améliorer les méthodes de surveillance immunologique

Nos travaux de recherche visent également à améliorer les méthodes de surveillance immunologique, c’est-à-dire l’évolution du pourcentage d’une population vaccinée contre une maladie. Nous aidons à renforcer le contrôle de certaines maladies transmissibles et infectieuses évitables par la vaccination, telles que la coqueluche ou la diphtérie.

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Publications peer-reviewed

There are currently no scientific publication associated to this health topic

Autres publications

There are currently no publications associated to this health topic

Projects

There are currently no projects associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic