Le printemps annonce le début de la saison pollinique du bouleau

Le réseau national de surveillance aérobiologique AirAllergy de l’institut Sciensano surveille la présence de pollens en Belgique. Suite à la saison des pollens d’aulne et de noisetier, ce sont les concentrations en pollen de bouleau dans l’air qui augmentent désormais. Les personnes sensibilisées au pollen de ces arbres risquent de développer des symptômes allergiques.

Le pourcentage d'élèves et d'employés scolaires ayant des anticorps contre le SARS-CoV-2 est comparable au pourcentage dans la population générale

Au cours de la période de décembre 2020 à janvier 2021 inclus, 12,4 % des élèves et 14,8 % du personnel scolaire de l’enseignement primaire et du premier degré de l’enseignement secondaire en Belgique avaient développé des anticorps contre le coronavirus. Ces résultats sont comparables à ceux de la population générale. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Sciensano en collaboration avec la KU Leuven. Cette étude s’étend jusqu’à la fin de l’année scolaire et suit l’évolution du nombre d’anticorps contre le SARS-CoV-2 chez les élèves et le personnel scolaire. 

Redémarrage de l’enregistrement des données le weekend à partir du 27/3

En raison de la situation épidémiologique actuelle, le comité « Hospital & Transport Surge Capacity » a demandé aux hôpitaux d’enregistrer à nouveau quotidiennement leurs données auprès de Sciensano, y compris le week-end. Tous les chiffres COVID-19 seront à nouveau mis à jour quotidiennement dans le dashboard intéractif Epistat, dans l’open data et un bulletin journalier apparaîtra chaque jour.

Le pourcentage de professionnels de la santé présentant des anticorps atteint 64 %

Sciensano et l’Institut de Médecine Tropicale (ITG) suivent l’évolution de la présence d’anticorps contre le coronavirus chez les professionnels de la santé dans les hôpitaux. Le nombre de professionnels de la santé présentant des anticorps a évolué entre la fin janvier et la fin février 2021 de 24.1 % à 63.7 %. Cette augmentation est principalement due à la campagne de vaccination du personnel de santé dans les hôpitaux mis en place depuis le 18 janvier. 

Pas de mise à jour des chiffres COVID-19 le dimanche

Le comité «Hospital & Transport Surge Capacity», présidé par le SPF Santé publique, a décidé que les hôpitaux pourront à partir de ce samedi 20 mars 2021 reporter au dimanche l’enregistrement des chiffres dans leur hôpital. En conséquence, les chiffres COVID-19 ne pourront pas être actualisés sur dans le dashboard Epistat ni dans l’open data, et le bulletin quotidien ne sera plus publié le dimanche. La surveillance se poursuit pendant le week-end et les chiffres du week-end pourront être consultés le lundi matin.

L'usage et l'offre des drogues durant la pandémie de COVID-19 en Belgique

La pandémie actuelle a profondément modifié notre vie quotidienne au travers notamment de mesures prises pour y faire face telles que la limitation des déplacements ou l’arrêt de la vie nocturne. Des sentiments se sont aussi exacerbés tels que le stress, la solitude ou l’ennui… Des changements radicaux pour toutes les personnes mais notamment pour celles qui consomment des drogues ont été constatés. Depuis le premier confinement, le programme drogues de Sciensano suit l’évolution de la consommation et du marché des drogues afin d’en évaluer l’impact et de prévoir les éventuelles conséquences à plus long terme.

Certains arômes contenus dans les cigarettes électroniques potentiellement dangereux pour la santé

La cigarette électronique est populaire dans la population belge, en raison notamment du grand nombre de goûts proposés. Sciensano a analysé 129 liquides pour cigarettes électroniques quant à la présence d’arômes qui pourraient présenter un risque pour la santé. Cette étude montre que des cigarettes électroniques actuellement commercialisées contiendraient certains arômes ayant des propriétés génotoxiques (substances chimiques qui peuvent être dangereuses pour la santé) qui constituent potentiellement un risque pour la santé.

Participez à la deuxième enquête “POWER TO CARE”

Vous êtes professionnel de l’aide, du soin, ou vous êtes aidant proche ? Participez à la deuxième enquêtePOWER TO CARE”. Cette enquête étudie votre bien-être et votre besoin de soutien. Nous posons des questions sur les symptômes liés au stress (inquiétudes, troubles du sommeil, …), sur le soutien social et voulons  connaître votre avis sur la stratégie de vaccination.

Participez à la 6ème enquête de santé COVID-19

Où en êtes-vous après une année en compagnie du coronavirus ? Votre santé, votre bien-être et votre mode de vie s’en trouvent-ils affectés ? Quel est votre avis sur la vaccination ? Faites-le nous savoir au travers de la 6e enquête de santé COVID-19 organisée par Sciensano. 

Chacune des enquêtes précédentes a obtenu l’adhésion de plus de 30.000 participants, et nous les remercions. Nous espérons pouvoir compter, une nouvelle fois, sur votre participation !

Des anticorps contre le SARS-CoV-2 chez les soignants de première ligne

15,1 % des médecins généralistes et autres prestataires de soins primaires actifs dans les centres médicaux possédaient des anticorps contre le coronavirus avant le début de la campagne de vaccination. Ces résultats sont comparables à ceux de la population générale. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’Universiteit Antwerpen, l’Université de Liège et Sciensano (CHARMING: Coronavirus HuisARtsenpraktijk – MédecINe Générale). Pendant un an, l’équipe de recherche observera la séroprévalence contre le SARS-CoV-2 au sein de cette population. 

QR code

QR code for this page URL