SalivaHIS - Etude sur la prévalence d’anticorps contre le coronavirus (SARS-CoV-2) dans la population belge

Last updated on 15-6-2021 by Hanne Reyners
janvier 1, 2021
mars 15, 2022

Source de financement

Sciensano

Partenaires

En bref

Dans le cadre de la crise du Covid-19, quelques milliers de personnes, sélectionnées au hasard au sein de la population adulte en Belgique, reçoivent par la poste un kit permettant d’effectuer soi-même un prélèvement salivaire. L’échantillon de salive est alors renvoyé à Sciensano qui l’analyse afin de déterminer la présence d’anticorps contre le coronavirus. Des informations sur l’état de santé et les habitudes de vie des participants sont aussi collectées via un questionnaire.

Cette étude, visant à estimer le niveau d’immunité de la population générale, soutiendra les hommes et femmes politiques belges dans les décisions qu’ils doivent prendre face à la crise du Covid-19, comme par exemple la stratégie vaccinale. Par ailleurs, elle fournira des données de recherche utiles permettant de mieux comprendre différents aspects de l’épidémie.

Résumé du projet

Le but premier de cette étude est d’évaluer la prévalence de personnes ayant développé des anticorps contre le SARS-CoV-2 dans la population adulte en Belgique, mais aussi d’étudier le lien qu’il pourrait y avoir avec l’état de santé et le style de vie des personnes (p. ex. maladies, santé mentale, statut fonctionnel, tabagisme, BMI, santé liée au coronavirus…). Cette étude examine également la cohésion dans le suivi des mesures de prévention et les différences dans la présence d’anticorps au sein d’un même ménage. Enfin, pour suivre l’évolution de la prévalence des anticorps anti-Covid dans le temps, l’étude est répétée auprès des mêmes personnes après 3 et 6 mois. L’étude permet par ailleurs de suivre l’évolution de la séroprévalence contre le SARS-CoV-2 chez les personnes vaccinées. 

Puisque cette étude de prévalence des anticorps contre le SARS-CoV-2 est menée auprès d’un échantillon aléatoire de la population générale, elle concerne également les personnes qui n’ont aucun contact avec les services de soins de santé. De ce fait, elle s’inscrit dans une perspective complémentaire à d’autres recherches de séroprévalence menées auprès de groupes de population spécifiques (donneurs de sang, écoliers, travailleurs de la santé, résidents de maisons de repos). 

De plus, si les participants à l’étude donnent leur consentement, Sciensano stocke leurs échantillons de salive dans sa biobanque et les données collectées pour cette étude peuvent alors être couplées d’une manière codée à des informations administratives et cliniques en vue de recherches scientifiques ultérieures. 

Les résultats premiers de cette étude concernent le statut de séroprévalence contre le SARS-CoV-2 et sa distribution dans la population adulte générale. Les résultats secondaires sont :

  • l’évolution de la séroprévalence contre le SARS-CoV-2 à travers le temps
  • l’incidence cumulative du développement des anticorps
  • les caractéristiques des participants ayant un résultat positif
  • la proportion de cas séropositifs symptomatiques
  • le suivi de la séroprévalence SARS-CoV-2 chez les personnes vaccinées. 

QR code

QR code for this page URL