Rubéole

La rubéole (également appelée roséole épidémique) est une maladie infectieuse généralement bénigne accompagnée d’éruptions cutanées, qui peut survenir chez les enfants et les adultes. Chez la femme enceinte, la maladie peut toutefois avoir de graves conséquences pour le fœtus. La vaccination permet d’éviter la maladie.

Qu’entend-on par rubéole ?

La rubéole est une maladie infectieuse causée par le rubivirus. Ce virus se transmet d’une personne à l’autre par des gouttelettes provenant du nez, de la bouche et de la gorge.

Symptômes

La rubéole est une maladie généralement bénigne et se manifeste sous forme de fièvre, malaise, lymphadénopathie et éruption cutanée générale. Les adultes, principalement les femmes, peuvent également souffrir d’arthrite et de douleurs articulaires pendant 3 à 10 jours.

Contagiosité

La rubéole est une maladie infectieuse contagieuse qui se transmet d’une personne à une autre par contact avec les sécrétions du nez, de la gorge ou de la bouche. La rubéole est contagieuse de 7 jours avant à 7 jours après l’apparition de l’éruption cutanée, avec une infectiosité maximale pendant la phase catarrhale (phase de malaise avant l’apparition de l’éruption) et 1 à 5 jours après la manifestation de l’éruption cutanée.

Complications

Chez la femme enceinte, la rubéole peut avoir de graves conséquences sur le fœtus. Celui-ci peut être infecté par le virus pendant la grossesse. Cette infection augmente le risque de fausse couche, de naissance d’enfant mort-né ou de naissance d’un enfant atteint du « syndrome de rubéole congénital (SRC) ». Les enfants atteints de SRC peuvent présenter un large éventail d’anomalies : cardiopathie, cataracte, surdité, retard et malformations.

Diagnostic

Le diagnostic de la rubéole est d’abord posé sur la base de symptômes cliniques, puis confirmé par un examen de laboratoire (sérum et/ou écouvillons nez-gorge).

Un dépistage prénatal est également prévu. Dans ce cadre, les « femmes saines » sans symptômes cliniques se soumettent à un test permettant de constater la présence d’anticorps en nombre suffisant dans le sang. La détermination du titre d’anticorps protecteurs (IgG) est suffisante à cet effet. La détermination des anticorps spécifiques anti-rubéole (IgM) n’est nécessaire que chez les personnes présentant des symptômes cliniques et avec un soupçon de rubéole.

Traitement

Il n’existe pas de traitement spécifique pour la rubéole. La vaccination permet de prévenir la maladie.

Vaccination

Le calendrier de vaccination prévoit deux doses, l’une à l’âge de 12 mois et l’autre à l’âge de 10 à 12 ans. Ces vaccins font partie du programme de vaccination de base pour les enfants et les adolescents et sont offerts gratuitement dans le cadre des programmes de vaccination des pouvoirs publics.

Il est important de savoir que la qualité de tous les vaccins commercialisés en Europe fait l’objet d’un contrôle strict. Ce n’est qu’après qu’un laboratoire officiel européen de contrôle des médicaments (OMCL) a vérifié la qualité d’un vaccin que ce dernier peut être mis sur le marché. Ce contrôle consiste d’une part en un examen critique des données de production et des analyses de qualité effectuées par le fabricant du vaccin et d’autre part en des analyses complémentaires effectuées par un OMCL. Ce contrôle est l’une des responsabilités de Sciensano.

Apparition

La rubéole apparaît principalement en hiver et au printemps, mais peut survenir tout au long de l’année.

Groupes à risque

Toutes les personnes non vaccinées constituent un groupe à risque possible. En particulier, les enfants de moins d’un an, les femmes enceintes, les personnes atteintes de troubles immunosuppresseurs et le personnel du secteur des soins de santé. Chez la femme enceinte, la rubéole peut avoir de graves conséquences pour le fœtus (cf. complications).

Notification obligatoire

Compte tenu du danger pour la santé publique, la rubéole est une maladie infectieuse à déclaration obligatoire à Bruxelles et le syndrome de rubéole congénitale (SRC) est une maladie à déclaration obligatoire en Wallonie.

Information pour les professionnels de la santé

Vous trouverez une information détaillée sur la maladie dans les directives de la Communauté flamande et les directives de la Communauté française.

Sciensano est surtout actif comme Centre National de Référence pour la confirmation de la rubéole. Il collecte des données relatives à l’apparition du syndrome de rubéole congénitale et assure le suivi du statut d’élimination de la rubéole en Belgique conformément aux directives de l’OMS. Le Laboratoire officiel belge pour le contrôle des médicaments (OMCL) de Sciensano est responsable, de concert avec le réseau OMCL européen du contrôle...

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Publications peer-reviewed

There are currently no scientific publication associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic

Analysis upon request

There are currently no analysis associated to this health topic