Sciensano & Particules fines

Last updated on 28-5-2019 by Admin Drupal

La pollution atmosphérique consiste en un mélange de diverses substances toxiques incluant notamment des « particules fines », un polluant considéré parmi les plus nocifs pour la santé humaine.

Que fait Sciensano ?

Le service « Evaluation des risques et de l'impact sur la santé » de Sciensano étudie les relations entre santé humaine et qualité de l’air en tenant compte de l’impact simultané des conditions météorologiques et des facteurs socio-économiques.

Pour cela il :

  • analyse les bases de données existantes 
  • met en place des études épidémiologiques
  • développe divers biomarqueurs d’exposition et d’effets.

Sciensano collabore avec les différentes cellules régionales spécialisées dans le domaine de l’environnement. En Belgique, chaque région dispose d’un réseau de stations de mesure exploité par :

La Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE) supervise les cellules régionales.

Projets 

Sciensano a mené le projet BRUXAIR, qui visait à étudier les effets à court terme de la pollution de l’air sur la santé humaine. Ce travail reposait principalement sur l’analyse des corrélations journalières entre concentrations en polluants atmosphériques et ventes de médicaments contre l’asthme.

Sciensano travaille actuellement sur le projet IMPASTRA, une étude pilote menée en collaboration avec Bruxelles Environnement visant à évaluer l’exposition  d’un groupe de personnes à la pollution de l’air et ses effets sur la santé. Elle repose sur l’utilisation d’appareils individuels de mesure, de questionnaires et de biomarqueurs. 
 

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic