Sciensano & Facteurs de risque liés au mode de vie

Last updated on 1-5-2019 by Admin Drupal

L’un des objectifs clés de Sciensano consiste à surveiller l’état de santé de la population en Belgique. Sciensano mène donc des enquêtes de santé afin d’évaluer la présence (prévalence) de facteurs de risque liés au mode de vie dans la population dans son ensemble. Nous évaluons également leur répercussion sur l’état de santé de la population et surveillons leur évolution au fil du temps. De plus, nous participons activement à des projets nationaux et internationaux connexes. Sciensano évalue également l’impact de notre environnement sur les comportements sains (p. ex., la disponibilité de lieux pour faire de l’exercice ou la conformité des produits alimentaires aux recommandations en matière d’alimentation saine). Sur la base de nos enquêtes et projets, nous générons des données pertinentes sur les facteurs de risque liés au mode de vie en Belgique et mettons au point des outils facilitant l’utilisation de ces informations par les décideurs et le grand public. Sciensano constitue également le centre névralgique national de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et d’institutions européennes (telles qu’Eurostat et l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies) au regard des statistiques et des informations relatives aux facteurs de risque liés au style de vie. De ce fait, Sciensano est responsable de la collecte, de la validation et de la transmission des statistiques sur les facteurs de risque liés au mode de vie à ces organismes internationaux.

Évaluer l’occurrence, les conséquences et l’évolution des facteurs de risque liés au mode de vie grâce à des enquêtes

Sciensano mène plusieurs enquêtes de population à grande échelle : 

  • L’enquête de santé par interview (HIS) représente la plus grande enquête générale sur la santé réalisée dans le pays. Tous les cinq ans, 10 000 personnes sont interrogées en vue d’étudier l’évolution de l’état de santé de la population et des facteurs de risque pour la santé (à l’échelle de la population). Les facteurs de risque liés au mode de vie font l’objet d’un suivi rigoureux dans la HIS. Par conséquent, elle constitue la source d’informations principale pour de tels indicateurs concernant la population en Belgique. 
  • L’enquête de consommation alimentaire est menée périodiquement et offre de nombreuses informations sur la consommation alimentaire et l’apport en nutriments des Belges.
  • Si ces deux enquêtes se fondent principalement sur des entretiens et des questionnaires pour obtenir des renseignements, certaines personnes peuvent toutefois fausser leurs réponses. Par exemple, les personnes peuvent ne pas savoir qu’elles souffrent d’hypertension artérielle et peuvent ne pas être précises quant à leur taille ou à leur poids. C’est pourquoi nous organisons une enquête de santé par examen (HES) supplémentaire afin de recueillir des informations objectives sur l’occurrence (prévalence) de certaines maladies chroniques importantes et les facteurs de risque associés au sein de la population belge.

En plus de ces enquêtes de population à grande échelle, Sciensano participe à plusieurs projets nationaux et internationaux connexes, tels que le projet VITADEK sur la consommation de vitamines liposolubles ou le projet RARHA qui permet de collecter des informations sur la consommation d’alcool par le biais de questionnaires harmonisés. La HIS respecte également les directives élaborées à l’échelle européenne et s’inscrit donc dans le cadre des enquêtes européennes de santé par interview.

Sur base des résultats de ses différents projets et enquêtes, Sciensano soutient l’élaboration de politiques de santé fondées sur des données factuelles. Nous développons également des outils Web interactifs afin de faciliter l’utilisation des renseignements disponibles par les décideurs et le grand public. Par exemple, des sites Web interactifs permettent aux utilisateurs, sans aucune expérience en statistiques, d’analyser eux-mêmes les données de la HIS, ou des statistiques vitales.

Être le point central national de l’OMS, de l’OCDE et d’institutions européennes

Sciensano constitue le centre névralgique belge de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et d’institutions européennes, telles qu’Eurostat et l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. Nous sommes donc responsables de la transmission des données relatives aux facteurs de risque liés au mode de vie à ces organismes. Par exemple, nous recueillons, analysons et signalons des renseignements sur la consommation de drogues en Belgique à l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Projects

There are currently no projects associated to this health topic

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic