Chiffres

Cas d’influenza aviaire H5N1 hautement pathogène en Belgique depuis le 1/09/2022.

Mise à jour : 01/12/2022 (en jaune: nouveaux cas notifiés depuis le 16/11 /2022).

ai-h5n1_belgium_2022dec1

La carte ci-dessus montre toutes les détections du virus de l’Influenza aviaire H5N1 hautement pathogène en Belgique à partir du 1er septembre 2022. Y sont mentionnés :

  • les oiseaux sauvages : cercles
  • l’élevage domestique : triangles
  • les nouveaux cas : jaune (notifiés durant les 2 semaines précédant la date de mise à jour)
  • la densité de population des volailles domestiques : nuances de vert.

Saison 2022-2023

Un très grand nombre d’oiseaux sauvages sont testés positifs à la grippe aviaire hautement pathogène ; la pression infectieuse est élevée dans la nature. Le nombre d’infections dans le secteur de la volaille n’est pas négligeable (22 exploitations depuis le 1er septembre 2022, dont 13 élevages professionnels, 8 détenteurs particuliers et 1 parc zoologique). Cela confirme la nécessité de maintenir un très haut niveau de vigilance et de biosécurité au niveau du secteur afin d’éviter l’introduction du virus dans ses installations. 

Saisons précédentes et foyers

Grippe aviaire en Belgique

Alors que seulement deux foyers de HPH5Nx avaient été observés en 2020, le LNR belge influenza aviaire a observé en 2021 11 foyers dans des exploitations (6) et chez des animaux vivants en captivité, et cela sans véritable interruption pendant la période estivale. Une évolution remarquable car, jusqu’alors, les épidémies de virus influenza s’étaient principalement produites pendant la période hivernale et on assistait à une « pause estivale » typique. La perte de la saisonnalité pourrait indiquer une circulation persistante du virus chez les animaux sauvages .

La migration d’automne des oiseaux sauvages en 2021 a ravivé l’épidémie en apportant un flux de nouveaux virus H5Nx hautement pathogènes. Le premier oiseau sauvage positif de la nouvelle vague en Belgique a été confirmé le 12 novembre 2021, suivi de la première exploitation avicole positive le 8 décembre 2021. La saison 2021-2022 de la grippe aviaire a démontré l’utilité de la surveillance des oiseaux sauvages comme système d’alerteEn 2021, 30 oiseaux sauvages, comme des oies, des canards, des oiseaux de proie et des oiseaux littoraux, ont été testés positifs pour la souche H5Nx hautement pathogène du virus. En un mois (janvier 2022), une trentaine de nouvelles détections chez des oiseaux sauvages sont venues s’ajouter, ce qui signifie qu’à ce moment une grande quantité de virus de la grippe aviaire (H5 hautement pathogène) circulait parmi ces animaux (pression infectieuse élevée). Ces cas concernant des oiseaux sauvages ont surtout été détectés dans le nord de notre pays, lequel est particulièrement densément peuplé en oiseaux aquatiques, mais où se trouvent également la grande majorité de nos fermes avicoles. Le premier oiseau sauvage dont le test s’est révélé positif en Wallonie a été signalé dans la province de Liège le 9 février 2021.

Durant la saison 2021-2022, l’identification de cas dans la faune sauvage augmente fortement, et 7 foyers sont notifiés dans le secteur de l’élevage domestique de volaille (6 élevages professionnels et un élevage particulier).

Foyers de grippe aviaire en Europe

Depuis 2014, la forme hautement pathogène du virus de l’influenza aviaire (souches hautement pathogènes d’influenza H5Nx) réapparaît régulièrement en Europe. Depuis 2016, il s’agit de la souche « clade 2.3.4.4b H5 ».

Saison

Nombres de foyers en Europe

2016-2017

2 781

2017-2018

166

2018-2019

21

2019-2020

334

2020-2021

3 559

 

2016-2017 2017-2018
2018-2019 2019-2020
2020-2021  
 

Figure 1 : représentation des foyers dans les différentes saisons, clade 2.3.4.4b HPAI-H5 depuis 2016 (source : EFSA). Cercle = foyer concernant de la volaille, étoile = foyer concernant des oiseaux sauvages, triangle = foyer concernant des oiseaux vivant en captivité.

Le type de virus actuellement en circulation est exceptionnellement virulent tant pour la volaille que pour les oiseaux sauvages. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a déclaré que l’épidémie de grippe aviaire de l’hiver 2020-2021 était l’épidémie la plus dévastatrice et la plus durable d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) jamais survenue en Europe.

 

Plus d’infos à la page du LNR d’Influenza aviaire.

Sciensano est le laboratoire national belge de référence (LNR) pour l’influenza aviaire. Face à ce virus fort contagieux et susceptible de provoquer des épidémies mortelles chez les oiseaux, nous participons à la surveillance active et passive de nos élevages belges et développons des outils pour diagnostiquer rapidement et efficacement la maladie et ainsi lutter contre son expansion.

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

QR code

QR code for this page URL