EFSA-Nano - Caractérisation physico-chimique et analyse de l'exposition aux nanomatériaux dans les additifs alimentaires dans le cadre de l'évaluation des risques

Last updated on 6-5-2021 by Jill Alexandre
octobre 1, 2018
septembre 30, 2020

En bref

Le développement de méthodes analytiques pour le contrôle et l’identification des risques des nanoparticules dans les additifs alimentaires est un défi majeur.  Afin d’identifier et de caractériser les nanoparticules dans un cadre réglementaire, ces méthodes doivent combiner une haute résolution (jusqu’à 1 nm) et une sensibilité suffisante, par exemple par l’identification basée sur la composition chimique. De plus, la standardisation et la validation des méthodes développées sont nécessaires afin de les appliquer à des incertitudes de mesure connues.

Dans ce contexte, le projet EFSAnano a fourni des méthodes normalisées et validées pour la caractérisation des additifs alimentaires E171 (dioxyde de titane), E174, (argent) et E175 (or) dans les aliments.

Sciensano réalise ce projet à la demande de l’Autorité européenne de sécurité des aliments EFSA (Grant agreement for an action with multiple beneficiaries – Agreement number GP/EFSA/AFSCO/2017/06)EFSA. Les résultats de ce rapport seront publiés dans le EFSA Journal.

Résumé du projet

Ce projet met en œuvre les méthodologies développées dans les projets Nanofood@ et NanoAg@ pour la caractérisation de la fraction nanométrique dans les additifs alimentaires E171, E174 et E175. Nous utilisons ces méthodologies dans un examen systématique et à plus grande échelle des additifs alimentaires et des articles disponibles sur le marché. Sur la base de ces exemples élaborés, nous formulons une approche générique pour identifier et caractériser les fractions nanométriques de particules dans les additifs alimentaires. Ceci permet d’améliorer et d’affiner les lignes directrices disponibles de l’EFSA. En outre, nous évaluons l’exposition à ces nanomatériaux lorsqu’ils sont absorbés dans les aliments.

Objectifs spécifiques

  • fournir des données scientifiques et combler les lacunes identifiées en matière de connaissances pour un suivi de la (ré)évaluation des additifs alimentaires et des nouveaux aliments
  • valider les méthodologies dans un cadre plus large
  • améliorer les lignes directrices pour la caractérisation des nanomatériaux dans les aliments dans un contexte réglementaire, sur la base d’exemples spécifiques
  • évaluer l’exposition des consommateurs à la fraction nanométrique de certains additifs alimentaires

Ce projet soutiendra le contrôle (régulateurs), l’application (consommateurs) et la mise en œuvre (producteurs) des règlements de l’UE relatifs aux nanomatériaux dans les additifs alimentaires approuvés E171, E174 et 175.

Résultats

Dans le cadre du projet nanofood@ et du projet EFSA-nano, des méthodes analytiques ont été mises au point pour détecter et caractériser les nanoparticules dans les additifs alimentaires et les produits alimentaires disponibles sur le marché.

Les résultats des deux projets sont complémentaires et sont donc présentés conjointement. Dans le cadre du projet nanofood@, une stratégie analytique innovante a été mise au point, basée sur la microscopie électronique à transmission (MET) et la spectrométrie de masse à plasma de particules individuelles à couplage inductif (spICP-MS). Cela a fourni une preuve de principe pour la détection et la caractérisation des nanoparticules dans les additifs alimentaires. Dans le cadre du projet EFSAnano, cette stratégie a été appliquée à des additifs alimentaires purs et à des échantillons d’aliments afin de démontrer l’utilité de ces méthodes dans un contexte réglementaire, à des fins de contrôle et d’analyse des risques.

Plus précisément, des méthodes normalisées et validées ont été mises au point pour caractériser les substances E171 (dioxyde de titane), E174 (argent) et E175 (or) dans les additifs alimentaires et dans les produits alimentaires disponibles sur le marché. Le projet s’est concentré sur le développement, la standardisation et la validation de méthodes basées sur TEM et spICP-MS. En outre, un matériau de référence pour le E171 a été créé et ces méthodes ont été appliquées dans un domaine plus large pour les études de marché et l’évaluation des risques du E171, du E174 et du E175, en soutien à l’EFSA et aux autorités belges de sécurité alimentaire.

Les méthodes développées ont été standardisées et intégrées dans des procédures opérationnelles standard (SOP). Les résultats et les incertitudes de mesure obtenus lors des études de validation sont nécessaires pour appliquer ces méthodes aux contrôles officiels et à l’application de la législation.

 

Associated publications

QR code

QR code for this page URL