Médicaments illégaux

Les médicaments illégaux sont souvent soit inefficaces soit dangereux. La majeure partie des médicaments illégaux sont vendus sur Internet. Achetez vos médicaments en pharmacie!

Que sont les médicaments illégaux ?

Il existe plusieurs définitions des médicaments illégaux selon les pays et les organismes (OMS, Impact, Medicrime).

Les expressions utilisées pour désigner les médicaments illégaux varient aussi : médicaments « contrefaits », « faux », « falsifiés », « non conformes », « sous-standard », etc.

De manière générale, on peut distinguer 3 catégories de médicaments illégaux :

  • les médicament de contrefaçon ou falsifiés
    • commercialisation sous une marque existante d’un médicament d’origine inconnue  (faux « Viagra », faux « Tramadol », un puissant analgésique)
  • les médicaments d’imitations
    • médicaments de bonne qualité originaires de pays qui ne reconnaissent pas les brevets européens et américains
    • médicaments d’une origine inconnue de qualité douteuse, contenant ou pas les substances actives correctes avec les bons ou mauvais dosages 
    • médicaments renfermant des substances inattendues ou inconnues fabriquées de toutes pièces par synthèse (nouvelles substances psychoactives par exemple)
    • médicaments inexistant sur le marché officiel (par exemple le viagra féminin)
  • les médicaments « sous-standard » ou « non-conformes »
    • médicaments authentiques qui ne répondent pas aux normes, qui ont échappé aux contrôles et sont détournés pour être remis en vente (médicaments périmés par exemple).

LE SAVIEZ-VOUS ? Le mot « contrefaçon » renvoie davantage à l’image d’une marque qui est copiée. En théorie, un médicament contrefait peut avoir une composition conforme à l’original. En réalité, un produit contrefait a souvent une composition falsifiée, c’est-à-dire que la composition ne correspond pas au médicament original, ce qui peut induire des risques pour la santé.  

Quels sont les médicaments illégaux les plus courants ?

Les médicaments illégaux sont un problème mondial mais les catégories de médicaments illégaux et les risques associés varient selon les régions du monde.

Dans les pays développés, les médicaments illégaux appartiennent à la catégorie de médicaments dits de « confort » ou liés au style de vie : 

  • médicaments contre les troubles de l’érection (de type Viagra) 
  • pilules amaigrissantes 
  • stéroïdes anabolisants et hormones de croissance (utilisés par les body-builders pour augmenter la masse musculaire)
  • antidouleurs (de type Tramadol, un puissant analgésique).

En Belgique, les médicaments illégaux les plus courants sont des imitations de Viagra. Il existe des centaines de noms sous lesquels les imitations de Viagra peuvent être commercialisées, comme par exemple : « Vigr X », « Black ants », « Night bullet », etc.

Dans les pays en voie de développement, les médicaments illégaux appartiennent généralement à la catégorie des anti-infectieux, c’est-à-dire des médicaments qui luttent contre les infections causées par des bactéries (tuberculose, méningite), des virus (VIH) ou des parasites (paludisme, aussi appelé malaria).

Il s’agit d’un problème de santé publique très grave car les personnes meurent des suites d’une maladie qui a été incorrectement traitée. De plus, la consommation de médicaments sous-standard dans lesquels se trouvent des substances actives en faible dose, augmente le risque de résistance aux antibiotiques allant jusqu’à rendre les médicaments authentiques deviennent inefficaces. 

LE SAVIEZ-VOUS ? Outre le problème des médicaments contrefaits, il existe celui des compléments alimentaires frelatés. Plusieurs études ont révélé la présence de drogues synthétiques dans des compléments alimentaires annoncé “à base de plantes” sensés traiter les problèmes de poids ou d’érection.

Quels sont les risques des médicaments illégaux pour la santé ?

La composition des médicaments illégaux les rendent soit inefficaces soit dangereux :

  • ils peuvent ne contenir aucune substance active uniquement du sucre par exemple)
  • les substances attendues sont sur-dosées ou sous-dosées 
  • ils peuvent contenir des substances différentes de la composition originale
  • ils peuvent contenir des dérivés de substances originales dont l’effet est incertain
  • ils peuvent contenir des impuretés potentiellement toxiques pour les organes vitaux comme le foie, les reins et le pancréas.

LE SAVIEZ-VOUS ? L’un des signes d’alerte sur Internet est la vente sans ordonnance de médicaments soumis à prescription. L’ordonnance a une utilité et permet au médecin de décider une personne peut consommer un médicament sans danger (il y a des contre-indications pour le Viagra par exemple).

Comment éviter les médicaments illégaux ?

La majeure partie des médicaments illégaux sont vendus via Internet. 
Seules les pharmacies ouvertes au public qui disposent d’un site notifié à l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) peuvent vendre des médicaments sur Internet.

Un site web et une pharmacie en ligne ne peuvent pas vendre des médicaments qui nécessitent une prescription. 

L’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) a créé un site web de sensibilisation par rapport aux médicaments vendus sur Internet.

Sciensano développe des méthodes pour détecter les médicaments illégaux, analyse les produits interceptés lors de saisies et évalue leurs risques pour la santé. 

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic