BE EBCP - Groupe miroir belge sur le plan européen pour vaincre le cancer

Last updated on 1-4-2022 by Wesley Van Dessel
octobre 21, 2021
Project with no end date

Les services qui travaillent sur ce projet

Chercheurs de projet de Sciensano

Partenaires

En bref

Le cancer constitue un enjeu de société majeur. Selon les prévisions actuelles, sans action résolue, l’incidence augmentera de 20 % d’ici 2040, ce qui représentera jusqu’à 5 323 141 cas de cancer en Europe.  La Commission européenne entend lutter contre le cancer à travers deux grandes initiatives :

Le ministre Frank Vandenbroucke a confié au Centre du Cancer la coordination de la mise en œuvre du Plan en Belgique en consultation avec le gouvernement, le SPF Santé publique et l’Institut national d’assurance maladie invalidité (INAMI). 

Résumé du projet

Le groupe miroir Be-EBPC réunira des organisations chargées d’élaborer les politiques belges, des groupes de professionnels, des associations de patients, des chercheurs et l’industrie. En tant que coordinateur, le Centre du Cancer :

  • développera des contenus
  • consultera les partenaires et les autorités belges
  • apportera un soutien 
  • assurera la liaison avec d’autres initiatives en Belgique et à l’international. 

Un flux de travail standardisé sera mis en place avec le lancement de groupes de travail thématiques (GTT). Les GTT suivants ont été proposés :

  • Prévention
  • Détection précoce et dépistage
  • Diagnostic et traitement
  • Soins et organisation des soins (y compris soins palliatifs et soutien psychosocial)
  • Réadaptation et intégration socioprofessionnelle
  • Cancers pédiatriques
  • Intelligence artificielle
  • Recherche
  • Question transversale : inégalités
  • Question transversale : qualité de vie

Les GTT jouent un rôle consultatif en identifiant les propositions les plus pertinentes de la Commission européenne pour répondre aux besoins et aux défis relatifs au cancer en Belgique, ainsi qu’en proposant des sujets intéressants à inclure dans les futurs appels de l’UE. Si certains appels concerneront une prérogative au niveau fédéral (par exemple, les actions conjointes sont des subventions directes aux autorités compétentes nationales des États membres de l’Union européenne), d’autres intéresseront les centres et les agences de recherche qui concentrent l’expertise dans des domaines précis (subventions à l’action). Les activités seront surveillées par un groupe de pilotage présidé par le Centre du Cancer, avec des représentants du ministère fédéral de la Santé, de l’INAMI et des services du ministre fédéral de la Santé. 

Les résultats suivants sont attendus :

  • meilleure harmonisation des objectifs de la politique belge de lutte contre le cancer et des activités sur le terrain avec l’EBCP 
  • identification systématique des opportunités de financement pour la recherche, les soins et la lutte contre le cancer
  • optimisation de l’affectation des ressources dans un environnement concurrentiel et complexe d’appels d’offres 
  • recours aux interventions qui réduisent le fardeau du cancer et améliorent les soins, la survie et la qualité de vie des patients en Belgique.
  • renforcement des collaborations entre les parties prenantes nationales de la lutte contre le cancer et leurs homologues européennes.

Découvrez le site Internet (FR et NL) !

QR code

QR code for this page URL