Chiffres

La diphtérie a été historiquement une grande cause de mortalité chez les enfants. Grâce à la vaccination généralisée instaurée en Belgique depuis 1959, la diphtérie a presque disparu de notre pays. Mais la bactérie circule toujours et le vaccin est le seul moyen de prévenir la diphtérie.

La diphtérie en Belgique

Grâce à la généralisation en Belgique de la vaccination contre la diphtérie depuis 1959, le nombre de cas y a considérablement diminué et le risque d’une épidémie de diphtérie y est actuellement minimal. 

  • 1943 : 16 157 cas et 982 décès 
  • 1980 – 2012 : moins de 15 cas et 1 décès (survenu à Moscou chez une personne de nationalité belge) 
  • 2013 : 1 cas de diphtérie respiratoire dû à une souche toxinogène de C. ulcerans
  • 2014 : 0 cas 
  • 2015 : 3 cas de diphtérie cutanée
  • 2016 : 1 cas fatal de diphtérie respiratoire chez un enfant âgée de 3 ans non vacciné

Consultez les dernières informations concernant la diphtérie en Belgique sur la page du service Epidémiologie des maladies infectieuses de Sciensano (« Maladies A-Z » et « Professionnels ») ou sur Epistat (accès réservé).

La diphtérie en Europe

La diphtérie a considérablement diminué en Europe :

  • 1943 : 1 million de cas et 50 000 décès 
  • 2014 : 38 cas

La Russie et les pays issus de l’ex-URSS ont connu toutefois des épidémies importantes dans les années 1980 et 1990.

On observe encore des cas sporadiques importés d’infections par C. diphtheriae et des cas autochtones à C. ulcerans d’origine zoonotique. 

En 2015, plusieurs cas de diphtérie cutanée ont été observés en Europe chez des personnes demandeuses d’asiles (ECDC).

La diphtérie dans le monde

Depuis les années 1980 — 1990, le nombre de cas de diphtérie a baissé de manière considérable. 

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la diphtérie reste cependant un problème de santé publique important pour certaines régions.

  • 2013 :  4 680 cas, dont 85 % en Asie du Sud Est 
  • 2014 :  7 321 cas, dont 98,6 % en Asie du Sud Est 


 

Sciensano effectue une surveillance épidémiologique de la diphtérie et d’autres maladies à prévention vaccinale. L’institut centralise et analyse les données fournies par différents partenaires et coordonne également certaines études ou certains réseaux de surveillance. Sciensano peut ainsi suivre les « tendances » (les chiffres) de maladies comme la diphtérie.

 

QR code

QR code for this page URL