Oreillons

Les oreillons sont une maladie virale contagieuse qui affecte les voies respiratoires supérieures et les glandes salivaires et qui peut être évitée par un vaccin. La maladie est généralement bénigne, mais des complications peuvent survenir. Depuis 1985, les enfants belges sont systématiquement vaccinés en Belgique avec un vaccin combiné contre les oreillons, la rougeole et la rubéole.

Qu’est-ce que les oreillons ?

Les oreillons sont une maladie virale qui ne touche que les humains. Elle est causée par le virus des oreillons, qui appartient à la famille des Paramyxoviridae. Le virus se transmet par gouttelettes d’air ou par contact direct avec le sujet infecté.

Symptômes

Les oreillons sont connus comme étant une maladie infantile, bien que tous les groupes d’âge puissent être touchés. Le temps d’incubation est d’environ 12 à 25 jours. Les premiers symptômes sont la fièvre et un malaise général. Dans environ les deux tiers des cas d’oreillons, l’infection entraîne un gonflement typique des joues, dû à l’infection des glandes salivaires (parotidite). La maladie dure généralement environ 2 semaines. Dans certains cas, des complications peuvent survenir, telles que l’inflammation des testicules (orchite), des ovaires (oophorite), du cerveau (encéphalite) ou des membranes cérébrales (méningite). Jusqu’à 30 % des cas d’oreillons sont asymptomatiques. Dans environ 1 % des cas, des complications plus graves se produisent. La maladie est rarement mortelle. Aucun cas mortel n’ a été signalé en Belgique au cours des épidémies survenues ces dernières années.

Diagnostic

Les oreillons sont le plus souvent diagnostiqués cliniquement, car le gonflement des joues donne une indication de l’infection par le virus des oreillons. De plus, la confirmation en laboratoire se fait par détection du virus dans les écouvillons nasaux ou salivaires, ou par détection d’anticorps anti-oreillons dans le sérum.

Prévention

Depuis 1985, les enfants en Belgique sont systématiquement vaccinés contre le virus des oreillons avec le vaccin trivalent rougeole-oreillon-rubéole (ROR), comme le recommande le Conseil supérieur de la Santé belge. Le vaccin est administré à l’âge de 12 mois et une dose de rappel est administrée entre 10 et 12 ans. Un complément d’information sur la vaccination et le calendrier de vaccination sont disponibles en langues française et néerlandaise.

Suite à l’application de ce calendrier de vaccination, les oreillons touchent maintenant principalement les groupes d’âge plus âgés (18-24 ans), car la protection après la vaccination pourrait diminuer avec le temps. En 2011-2013, la Belgique a été confrontée à une importante épidémie d’oreillons parmi les étudiants universitaires, dont la plupart avaient été vaccinés au moins une fois avec le vaccin ROR.

En Europe, les vaccins ne peuvent être commercialisés que si un Laboratoire officiel de Contrôle des Médicaments (LOCM) a évalué et confirmé leur qualité par des essais en laboratoire et une évaluation critique du protocole de données. C’est un des rôles du service Qualité des vaccins et des produits dérivés du sang  de Sciensano.

Groupes à haut risque

Les enfants qui n’ont pas été vaccinés, les jeunes adultes qui n’ont été vaccinés qu’une seule fois ou les adultes nés avant 1985 sans être infectés et les personnes vaccinées depuis plus longtemps courent un risque plus élevé de contracter les oreillons. Les complications sont plus fréquentes chez les adultes.

Traitement

Aucun traitement curatif n’est disponible pour les oreillons. Le traitement actuel est uniquement symptomatique.

Information pour les professionnels de la santé

Vous trouverez un complément d’information sur les oreillons dans les directives de l’Agence flamande des Soins et de la Santé (Zorg en Gezondheid Vlaanderen, uniquement en néerlandais) et dans les directives de l’Agence pour une Vie de Qualité (AviQ) (uniquement en français).

Sciensano se charge de la surveillance des oreillons en Belgique et coordonne différents réseaux de surveillance. Sciensano est également le Centre National de Référence (CNR) pour les oreillons, la rougeole et la rubéole. Nous nous concentrons sur la recherche de l’efficacité du vaccin, examinons les circonstances du déclenchement d’une épidémie et mesurons la séroprévalence de la population.

QR code

QR code for this page URL

Contacts

Evénements

There are currently no events associated to this health topic

Autres sources d’information

There are currently no external links associated to this health topic

Dans les médias

There are currently no media associated to this health topic